Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Expiration


Expiration

Titre VO: Exhalation

ISBN : 978-220713682-9
Catégorie : Roman connexe
Auteur/Autrice : Ted Chiang
Traduction : Sersiron Théophile

Les neuf histoires qui constituent ce livre brillent à la fois par leur originalité et leur universalité. Des questions ancestrales – l’homme dispose-t-il d’un libre arbitre? si non, que peut-il faire de sa vie? – sont abordées sous un angle radicalement nouveau.
Ted Chiang pousse à l’extrême la logique, la morale et jusqu’aux lois de la physique pour créer des mondes inédits dans lesquels les machines en disent long sur notre humanité.

Critique

Par Gillossen, le 30/10/2020

Avec Exhalation, Ted Chiang revient au recueil de nouvelles. 
Comme avec le précédent, La Tour de Babylone, reconnaissons-le tout de suite, la fantasy est très peu présente au fil des pages. Mais alors, vraiment réduite à portion congrue. Est-ce une raison pour ne pas en parler du tout sur Elbakin.net ? Dans ce cas précis, accordez-nous cette entorse au protocole. 
D’autant que notre genre favori ouvre le recueil en fanfare avec Le Marchand et la porte de l’alchimiste, une histoire qui tourne autour du voyage dans le temps et qui justifie presque à elle seule la présente chronique. Une très belle histoire, au parfum de conte oriental et dotée d’une morale intéressante, même si, comme souvent, quand on prend le temps du recul, il est difficile de ne pas pouvoir prendre en défaut les mécanismes temporels de l’intrigue. 
Pour le reste, que dire ? A l’image de cette nouvelle mettant en scène un perroquet, il y a, au-delà de l’intelligence du propos, une vraie émotion au cœur même de plusieurs nouvelles, comme dans La Nurse automatique brevetée de Dacey, sans aucun doute l’un de mes textes préférés. D’autres, sans jamais se révéler totalement anecdotiques, ne s’avèrent pas tout à fait au niveau de ces sommets, tournant parfois légèrement à l’exercice de style (dans tous les sens possibles de cette expression). 
Longtemps avant de parvenir à la toute dernière nouvelle, on constate donc que Ted Chiang a su rester dans une forme plus que convaincante. Si l’ensemble n’est pas toujours aussi vertigineux que La Tour - mais s’agit-il vraiment d’une obligation ? - il n’en constitue pas moins un recueil à faire figurer parmi les lectures indispensables de cette fin d’année. 

8.0/10

Discuter de Expiration sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :