Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Cycle d'Avalon

Le Cycle d'Avalon

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Marion Zimmer Bradley
Le Cycle d'Avalon

Les Dames du lac

La légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman d’une telle envergure, d’un pareil souffle. Merlin l’Enchanteur, Arthur et son invincible épée, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d’Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la fée, sœur et amante du grand roi…

Le Cycle d'Avalon

Les Brumes d'Avalon

Grâce à la sagesse du roi Arthur et à Excalibur, son épée toute-puissante, grâce aussi à la bravoure des chevaliers de la Table Ronde, la paix règne enfin sur le royaume de Grande-Bretagne, paix cependant précaire. Une lutte sans merci continue d’opposer les fidèles de l’antique culte druidique de la Dame du Lac aux adeptes de plus en plus nombreux de la nouvelle religion chrétienne, prônée par les Romains. Seule la venue d’un héritier de la couronne pourrait peut-être consolider le trône et assurer l’avenir. Mais Morgane, prêtresse d’Avalon, Gwydion, son fils, né d’amours coupables avec le roi Arthur, Lancelot du Lac, fidèle chevalier de cœur de la reine Guenièvre, ont-ils encore une chance d’accéder aux lumières secrètes de la sagesse et de l’amour ? Ne sont-ils pas plutôt sur le point d’entraîner dans l’abîme un roi, un royaume, toute une civilisation lentement broyée par un nouvel ordre du monde ? A moins qu’au tout dernier moment ne vienne à leur secours la force éblouissante et mystérieuse du Graal, porteur d’espoir pour tous les hommes de bonne volonté ?


Critique

Par Sylvadoc, le 21/03/2003

Le Cycle d’Avalon est original à bien des égards. Comme bien des auteurs (Fetjaine par exemple avec le Cycle des elfes ou celui de Merlin), Marion Zimmer Bradley revisite le mythe arthurien en plaçant, cette fois-ci, le point de vue de l’histoire du côté des personnages féminins, que sont Morgane, Guenièvre, Viviane, Ygerne, Morgause, etc.
De ce simple fait, elle montre le cycle de la Table Ronde sous un angle nouveau et beaucoup plus humaniste que guerrier. Si les personnages masculins tiennent leur place, Lancelot aussi bien qu’Arthur ou Mordred sont des personnages clefs, ils sont pour ainsi dire des objets dans les mains de leurs homologues féminins, ces dernières étant des personnages forts et charismatiques au centre même de tous les fils de l’histoire.
Mais plus que le destin des femmes, dont d’ailleurs on connaît l’issue dès le début de l’histoire, l’auteur nous donne une formidable réflexion sur la tolérance que ce soit entre les religions (chrétienté/druidisme) qu’entre les « races » (celtes/saxons, les fées/les hommes).
Baigné d’une magie austère ou d’un réalisme magique, le texte nous laisse rêveur et l’on se prend à dévorer littéralement les pages tant l’écriture de l’auteur est fluide, précise sans pour autant nous limiter dans notre imagination.
Couronné d’un prix Locus en 1984, Le Cycle d’Avalon est un des livres de l’auteur à lire sans plus tarder si ce n’est déjà fait !

Le Cycle comporte en tout quatre tomes dont La Colline du dernier adieu et Le Secret d’Avalon. Cependant, ils ne sont absolument pas nécessaires au noyau du cycle que forment les Dames du Lac. Ils seront cependant critiqués ultérieurement.

8.5/10


Discuter de Le Cycle d'Avalon sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :