Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Belle


Belle

Titre VO: Beauty

ISBN : 978-235408112-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Robin McKinley (Proposer une Biographie)

En juin 2015, revoilà le roman disponible en version poche chez Pocket.

Belle était loin d’être aussi jolie que ses soeurs. A quoi bon ?
Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.
Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux.
Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? »
Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Critique

Par Gillossen, le 21/04/2011

Réédition d’un ouvrage épuisé paru chez Pocket dans les années 90, le Belle de Robin McKinley a donc droit à une version grand format et une nouvelle couverture pour l’occasion, la traduction restant quant à elle a priori exactement la même.
Une initiative bienvenue dans tous les cas ? Voyez plutôt… Comme son titre et surtout son résumé l’indiquent, il s’agit donc d’une réécriture du conte de la Belle et la Bête, ou plutôt, d’une extension de celui-ci. Bien sûr, on retrouve tous les éléments du conte, ou presque, mais l’auteur étoffe le cadre mais surtout les personnages, essentiellement les seconds rôles. Ceux-ci gagnent une réelle épaisseur au passage, même si bien évidemment le roman, raconté à la première personne, tourne avant tout autour de Belle (un simple surnom en réalité), une héroïne qui pourrait vite devenir agaçante mais ne tombe jamais dans ce travers. Au contraire, elle se révèle attachante et loin des clichés.
Il faut dire que l’écriture de l’auteur, à la fois légère et subtile, y contribue logiquement fort grandement. Les mots coulent, tout en retenue. Les émotions naissent, tout en innocence. Évidemment, peu de suspense en vue.
Robin McKinley n’a pas cherché à bousculer les fondements du conte. Pas de parti pris remodelant entièrement son point de départ. Pas de twist final nous offrant un éclairage bien différent sur l’histoire. Il faut bien en avoir conscience avant d’entamer sa lecture et ne pas se plaindre de ne pas y trouver ce qu’il était impossible d’y chercher.
Si ce respect du texte ne pourra bien sûr pas lui être reproché, on pourra tout de même regretter que l’auteur n’ait pas saisi l’occasion pour ne pas simplement survoler certains aspects de l’histoire. La condition de la Bête, sa sauvagerie larvée, les questionnements de Belle… On n’en attendait pas forcément plus sur le cadre proprement dit, qui demeure très neutre, mais il est dommage que McKinley n’ait pas mis son écriture au service d’un peu plus de profondeur.
En l’état, reste un (très) joli texte qui devrait séduire tous les amateurs de contes de fées, mais pas seulement. Si vous avez la fibre romantique, sans aucune notion péjorative… Depuis quand n’aurait-on pas le droit de savourer un happy-end ?

7.0/10

Discuter de Belle sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :