Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Stephenie Meyer et son empire vampire !

Par Lisbei, le vendredi 1 août 2008 à 18:00:13

L'auteurIl y a cinq ans, elle n’était qu’une femme au foyer mormone de 29 ans. Maintenant, elle est sur le point de publier le final tant attendu de sa célèbre série.
Une petite conversation avec la femme qui pourrait bien être la prochaine J.K. Rowling.
Retrouvez dès maintenant une traduction intégrale de cet article d'Entertainment Weekly !

En discuter sur le forum

Page 1

En un été de folie, pendant que son mari et ses trois petits garçons dormaient, Stephenie Meyer a écrit une montagne de pages sur l’histoire d’amour grisante d’une jeune fille de 17 ans et d’un vampire beau comme un dieu. Perplexe quant à la façon dont une gentille ménagère vivant à Phoenix allait bien pouvoir se frayer un chemin jusqu’au monde de l’édition new-yorkais, elle a adhéré à un petit groupe d’écriture formée de femmes sympathiques et pleines d’entrain qui travaillaient à la rédaction de livres d’énigmes, de cartes Hallmark et de paroles de chansons. Par jeu, elle a eu le culot de contacter une poignée d’agents littéraires dont elle avait eu les coordonnées par internet, leur envoyant à chacun un alléchant extrait de Fascination. C’est le bon qui a mordu à l’hameçon, proposant à sa nouvelle cliente un contrat pour une trilogie de 750 000 $. (J’espérais un contrat de 10 000 $ pour pouvoir payer ma camionette, a déclaré Meyer.) Incertains de ce qu’ils allaient trouver en la personne de leur nouvel auteur mormon, les éditions Little Brown Books for Young Readers envoyèrent un peu plus tard un attaché de presse en Arizona, pour être sûrs, comme l’a dit Meyer en riant, que je ne portais pas une jupe par-dessus mon jean ou quelque chose de ce genre.
La naissance de Fascination n’est distante que de cinq ans, mais en même temps, date d’une autre vie. A présent la jeune femme de 34 ans est sur la liste du New-York Times Best-seller, c’est un auteur publié dans 37 pays, elle est plusieurs fois millionnaire, et si l’on en croit les fans et les libraires, c’est aussi la nouvelle J.K. Rowling. Quand Hésitation, le troisième tome de la sage Fascination, est sorti l’été dernier, il a d’abord serré la main d’Harry Potter avant de le faire tomber de son piédestal en tant que Numéro 1. Le 2 août de cette année, à minuit et une minute, les caisses enregistreuses un peu partout vont commencer à chatonner au rythme des ventes de Breaking Dawn, le quatrième et dernier opus de la série qui est attendu avec une fièvre grandissante. Et cette ferveur n’est pas prête de retomber de sitôt, puisque les fans vont pouvoir tourner leurs attentes passionnées en direction de la sortie du film adapté de Fascination en décembre prochain.
Un jour de la fin du mois de mai, Meyer se trouve à Salt Lake City pour promouvoir son premier roman pour adultes, The Host, un mélange tonique de romance et de science fiction qui s’est vendu aux enchères pour 600 000 $ et qui s’est trouvé directement propulsé en tête des ventes. Dans le public, un millier de fans surexcités poussant des hurlements atteignent un niveau sonore généralement réservé aux boys bands. On trouve pêle-mêle des jeunes filles et des femmes adultes portant des T-shirts faits maisons portant des slogans du genre J’adore les mecs avec de super-pouvoirs (et des crocs) ou J’adore les Vampires végétaliens. Il y a des membres réjouis de la communauté internet Twilight Moms (ndt : Les Mamans de Fascination), avec lesquels Meyer a déjeuné ce matin bien qu’elle ait dédicacé des livres jusqu’à 1 heure du matin la veille, et des grands-mères déclarant que si elles savaient se servir d’un ordinateur, elles créeraient elles aussi leur propre fansite. Il y a des femmes qui ont quitté leur boulot et vivent désormais en vendant sur internet des T-shirts et des bijoux inspirés de la série Fascination, et une jeune fille d’une quinzaine d’années serrant dans sa main une lettre pour Meyer disant que les livres l’ont convaincue de ne pas se suicider.

  1. Page 1
  2. Page 2
  3. Page 3
  4. Page 4

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :