Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Hervé Trouillet nous parle de la Horde du Contrevent au cinéma

Par Gillossen, le samedi 18 juin 2011 à 16:00:45

WindWDepuis l'annonce du projet Windwalkers, adaptation de La Horde du Contrevent, on peut dire que la curiosité n'est pas retombée, en tout cas, sur notre forum par exemple.
Et les questions des fans fébriles du roman d'Alain Damasio sont d'ores et déjà nombreuses. Nous avons eu l'opportunité de nous entretenir avec Hervé Trouillet, responsable de Forge Animation, qui a immédiatement accepté de répondre à nos interrogations. De toute évidence, l'homme est passionné par le projet et motivé quant à l'idée de le mener à bien.
En attendant la retranscription complète de cette interview de plus d'une heure, nous voulions vous en proposer le plus vite possible un condensé :

  • L'idée de cette adaptation est née d'un coup de cœur.
  • Hervé Trouillet, Marc Caro ou Jan Kounen sont tous les trois des amoureux du roman.
  • L'une des scènes préférés d'Hervé Trouillet est par exemple le duel de Caracole.
  • Il n'est pas question de faire du film un bête produit d'action. On retrouvera le fond et pas seulement la forme.
  • Sov Strochnis devrait en être le personnage principal, du fait de sa nature de scribe dans le roman.
  • Alain Damasio a donné sa bénédiction au projet et n'est pas impliqué directement dans celui-ci, même s'il est également le bienvenu selon les mots de M. Trouillet (qui doit le revoir pas plus tard que la semaine prochaine).
  • Du fait d'un projet mené en langue anglaise, un soin tout particulier sera porté à la traduction.
  • Marc Caro est arrivé sur le projet il y a quelques semaines seulement.
  • De fait, les visuels déjà vus ne reflèteront pas l'aspect définitif du long métrage, qui devrait être plus réaliste.
  • Science-Fiction, Fantasy ? Le roman est à la croisée des genres et le film reflètera également cet aspect.
  • Si l'adaptation d'un tel roman paraît difficile et demeure un défi, Hervé Trouillet considère pourtant que, comme dans le cas du Seigneur des Anneaux, il y a tellement de matière que l'on se sent guidé.
  • Beaucoup de choses peuvent être retranscrites en quelques secondes d'images au cinéma.
  • Le budget sera bien de 18 millions d'euros.
  • A l'heure actuelle, le financement n'est pas entièrement bouclé.
  • Hervé Trouillet préfèrerait toutefois renoncer à une adaptation plutôt que trahir le roman à cause de concessions éventuelles.
  • Il est bien question d'un jeu vidéo, mais celui-ci n'est qu'à l'étude pour le moment. La démarche de Forge Animation est de faire du transmedia, mais pas à tout prix. Si aucun bon concept de jeu vidéo n'est trouvé, il n'y en aura pas.
  • Le jeu vidéo ne reprendrait pas l'histoire du roman.
  • Le casting des voix est déjà en cours. Si les fans ont des suggestions...
  • Forge Animation a déjà quelques projets supplémentaires sous le coude, et la fantasy pourrait bien être au programme... Le but est de produire des films d'animation pour adultes s'affranchissant des limites imposées par un tournage en prises de vue réelles, en s'appuyant dans un premier temps sur des licences fortes.
  • A l'avenir, la société pourrait produire des scénarii originaux.

En discuter sur le forum


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :