Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Hôshin : l'investiture des dieux

Hôshin : l'investiture des dieux

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Ryu Fujisaki (Proposer une Biographie)
Hôshin : l'investiture des dieux

Le Lancement du plan Hoshin

Au 11ème siècle avant Jésus-Christ, dans la Chine mythologique. Zhou, l’actuel empereur, a succombé au charme de la vénéneuse Daji, un démon qui affame le peuple. Mais les immortels de Kunlun, exaspérés par cette situation, décident d’en finir une bonne fois pour toutes. Ils chargent Taigong-Wang, le plus jeune d’entre eux, d’une mission périlleuse : emprisonner les 365 sous-fifres de Daji pour affaiblir son pouvoir. Mais Taigong-Wang, paresseux et intelligent, a des raisons personnelles d’en vouloir à Daji. Il décide donc d’aller directement affronter le démon.

Hôshin : l'investiture des dieux

La Fin du Début

Le pauvre Taigong-Wang est démoli… Il a réalisé qu’il s’était attaqué à plus fort que lui. Reprenant ses esprits, il va se mettre en route avec son fidèle destrier à la recherche d’alliés.
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Dialectique des Visionnaires

Après sa rencontre avec Lei Zhenzi un curieux immortel qui se ralliera peut-être à sa cause, Taigong et Sibu prennent du repos en attendant l’arrivée des 2 fils du roi Zhou…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Rebellion du Maréchal Huang

Taigong se fait un nouvel allié ou plutôt un pot de colle, du nom de Wuji. C’est un taoïste naturel qui n’a malheureusement pas reçu la formation qu’il lui fallait et a développé des facultés (courir très vite).
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Les Quatre Ermites de l'Ile aux Neuf Dragons

Cet épisode n’est qu’un gigantesque combat entre les immortels de la troupe de Taigong et ceux aux services de Wen Zhong, en particulier les quatre très puissants ermites de l’île aux neuf dragons…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Le Général des Yen

Après la défaite des 4 ermites, Wen Zhong vient en renfort contre la troupe d’immortels de Taigong, personne n’est à la hauteur de Wen Zhong, cependant celui-ci va leur laisser la vie sauve…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Tombée de Rideau sur le Vieux Sage

La guerre se prépare et Taigong part au nord pour rallier le peuple du Duc Chong. Cependant la tache est rude en effet le duc n’est pas dans son territoire et son fils ne leur fait pas un accueil de bienvenue…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Déchéance des yen et Avénement des Zhou

La bataille entre les 4 généraux Mo continue. Nazha et Lei Zhenzi sont à présent hors combat. Cependant le retour de Tianhua, muni de nouveaux baobeis, va les mener à la victoire. Au palais du roi Zhou, Zhao Gongming fait son entrée au côtés de Wen Zhong et lui annonce l’alliance entre lui et les dix célestes des l’îles Jin-ao…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Décision des deux Princes

La forteresse est construite, le but à présent de Taigong est de rallier le plus d’immortels et mortels possibles à sa cause. Cela commence par l’espionne Chan-yu ainsi que son père.
Un nouvel ennemi attaque: Luyue, le propagateur de virus…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Chute de Zhao Gongming - première partie

La bataille entre les Yin et les Zhou se termine par la défaite des Yin mais Yin-Jiao ne s’avoue pas vaincu…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Chute de Zhao Gongming - deuxième partie

Les combats contre les gardiens du paquebot de Zhao Gong Ming s’enchaînent dans ce tome. On retrouve la princesse Long-Ji qui nous montre pour la 1ère fois la puissance de son baobei et on fait aussi la connaissance des ravissantes sœurs de Zhao Gong Ming: Venus, Queen et Madonna…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Chute de Zhao Gongming - troisième partie

Les gardiens sont vaincus et c’est maintenant le tour de Zhao Gong Ming de se battre…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Guerre des Immortels

Wang-Tianjun, le chef des 10 célestes fait son apparition. Il s’allie avec Wen Zhong pour anéantir les Kunluns… pendant ce temps, Yuanshi conseille à Taigong d’agir et d’attaquer les Iles Jin Ao.
Mais Taigong-Wang refuse, il préfère de tenter de se réconcilier avec le maître Tongtian, le chef des Jin Ao…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

La Bataille des dix Dimensions - première partie

Lors des attaques, Yang-Jian a reussi à s’infiltrer dans les Iles Jin Ao et de désactiver leur champ de protection. Maintenant que Yang-Jian est trop épuisé pour revenir chez les monts Kunlun, une petite équipe, (constitué de Taigong, Sibu, Chan-Yu et Yuding) va aller le chercher.
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Bataille des dix Dimensions - deuxième partie

Les batailles contre le reste des 10 célestes continue… pendant ce temps les immortels et disciples de Kunlun sont infectés par les tiques de Wang Tianjun qui se sont répandus partout dans le monde céleste. Yang-Jian, décidé à vaincre Wang Tianjun à tout prix, s’est enfui des Kunlun pour rejoindre les autres dans les Iles Jin Ao…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Combat Décisif

Maître Yuanshi fait appel à Papa-Sibu, le père de Sibu-xiang, pour absorber l’énergie des tiques de Wang-Tianjun et ainsi guérir tout les immortels infectés. Pendant ce temps Wen Zhong, qui a entendu les plans de Taigong, s’apprête à affronter les immortels de Kunlun dans l’intérêt de la dynastie Yin…
Source : www.mangagate.com

Hôshin : l'investiture des dieux

Le Vent Frais

La grande guerre des immortels prend fin avec de nombreuses victimes des 2 côtés… Maintenant que le monde des immortels n’existe plus, il est temps de retourner sur terre, de se débarrasser de Daji et de fonder une nouvelle dynastie, pour cela Taigong-Wang se met en route pour trouver Laotzu (un des 3 grands maîtres Taoïstes) qui sera un puissant allié pour les Zhou…
Source : www.mangagate.com


Critique

Par Gillossen, le 04/10/2003

Hôshin exploite un genre très méconnu en France, que ce soit en BDs ou littérature, à savoir les légendes chinoises. Même si l’auteur s’en inspire librement, l’ouvrage référence sur lequel se base ce manga est bel et bien l’Investiture des Dieux. Taigong-Wang est donc ce jeune Immortel des plus doués, chargé par le maître Yuanchi, sage parmi les sages, d’enfermer dans le Domaine des Dieux les Immortels dissidents qui sèment la terreur parmi les Hommes, menés par la sorcière Daji…
Le principal atout de ce manga est son ambiance dépaysante, sur lequel repose une bonne partie de son charme. Le cadre de cette Chine mythique, ce parfum de légendes, ces références à la doctrine taoïste parfois pointues, tout cela contribue à nous immerger dans un monde à part, loin de la Fantasy traditionnelle et son cadre d’inspiration Europe médiévale.
Un autre point positif est l’humour que l’on retrouve tout au long du manga, un humour à plusieurs niveaux, dont la facette ” sidekick ” avec Sibuxiang l’animal enchanté de Taigong n’est pas la meilleure. Il est étonnant d’ailleurs qu’un manga mélange à ce point les scènes “gores” et les moments (beaucoup) plus légers. Parfois, ça passe, mais parfois, ça casse, car la légende originelle n’étant pas portée sur l’humour, l’auteur force donc parfois les choses pour coller au genre shônen.
Après quelques bons premiers tomes, Hoshin perd malheureusement de son intérêt, l’histoire s’enlisant et se reposant trop souvent sur le sacro-saint principe des duels, poussé parfois jusqu’à l’absurde. La morosité succède à la curiosité, le lecteur ne sachant pas assez souvent sur quel pied danser. Pour un personnage complexe et plutôt bien construit, nous en avons trois qui ne peuvent qu’être considérés comme falots. Le dessin est lui aussi plutôt déroutant : très détaillé comme extrêmement maladroit, et globalement, pas spécialement attirant.
Un manga en demi-teinte en somme, qui ne va au bout d’aucune des différentes pistes qu’il suit, et qui demandent d’attendre parfois plusieurs volumes avant de redevenir véritablement prenant, comme dans le dernier volume paru en date. Il faut dire qu’à un volume de la fin à présent, le contraire serait vraiment très mauvais signe… Une conclusion qui poursuit la “remontée de pente” du manga, sans pour autant que l’on sente de quoi l’installer au sommet de sa catégorie.
Les notes explicatives de fin de volume sont toutefois une bonne initiative de la part de Glénat, qui permettent de mieux saisir le contexte de l’histoire, mais évidemment, cela ne justifie pas l’achat à lui seul…

6.5/10

Discuter de Hôshin : l'investiture des dieux sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :