Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Les Sbires du Donjon de Naheulbeuk > Les Sbires du Donjon de Naheulbeuk - 1


Les Sbires du Donjon de Naheulbeuk - 1

Tome 1 du cycle : Les Sbires du Donjon de Naheulbeuk
ISBN : 978-235325782-9
Catégorie : Bd
Auteur : John Lang (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Albin Guillaume

Zangdar est un sorcier puissant et irascible – surtout irascible – qui occupe depuis longtemps la place enviée  de maître du donjon de Naheulbeuk. Fidèle à son caractère sanguin, c’est sans trop réfléchir qu’il a récemment quitté  le donjon pour s’en aller poursuivre, en dirigeable, des aventuriers mesquins voleurs de statuettes. Hélas, cela fait si  longtemps qu’il a signé ses contrats d’exploitation donjonniques qu’il en a oublié les lignes en petits caractères. En cas d’absence prolongée du maître, le donjon passerait contractuellement aux mains de la CDD ! Au bout de quelques jours, c’est donc avec de nombreux parchemins tamponnés que débarquent Brodik Jeanfuret, sa milice et son équipe, en zélés fonctionnaires soucieux de nettoyer l’endroit. Gérard le Terrible, le bourreau, se retrouve avec ses collègues  et ses prisonniers dans une position délicate… 


Critique

Par Gilthanas, le 02/05/2017

L’univers du Donjon de Naheulbeuk n’en finit plus de s’étendre : après la saga audio originale, nous avons vu débarquer les romans, les bandes-dessinées, les CD audio. A présent, l’accent est mis sur le jeu de rôle, avec notamment la publication du Bestiaire de la Terre de Fangh (auquel Guillaume Albin a déjà participé). S’il s’agit là d’un bon moyen de développer l’historique de l’univers, la bande dessinée est aussi un outil efficace pour se faire.
Ainsi donc nous voyons apparaître une nouvelle série dérivée, qui ne met plus en scène les fameux Fiers de Hache, mais leurs adversaires (enfin, ceux qu’ils ont laissé en vie). Certains sont connus des fans de la série (le Troll dans le souterrain, la vendeuse de la boutique du donjon) et d’autres sont nouveaux (Gérard le terrible, bourreau de son état, ou Albert et Régis, ses prisonniers professionnels). Mine de rien, ce vent de fraîcheur est bienvenu, et permet un renouvellement de l’intérêt.
Encore une fois dans les productions fanghiennes, pas de surprise : les amateurs seront ravis de retrouver un univers qui s’enrichit à chaque publication mais qui sait conserver son ADN, et les autres regarderont cela d’un œil sceptique, voir dédaigneux. Nous ne sommes pas ici dans une BD qui marquera l’histoire, mais dans un divertissement sympathique, avec ses fulgurances humoristiques mais aussi ses longueurs. On appréciera les nouveaux venus, le parti pris original de l’intrigue (qu’advient-il des employés du donjon une fois que Zangdar a disparu ?). Si vous n’êtes pas initiés aux arcanes de Naheulbeuk, il vous sera difficile de comprendre toutes les références, notamment dans les textes et à l’arrière-plan des cases.
Bref, pour les fans, qui devraient attendre la suite avec une certaine impatience.

7.0/10

Discuter de Les Sbires du Donjon de Naheulbeuk - 1 sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :