Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Goblin's > Cthulhu, ça tangue


Cthulhu, ça tangue

Tome 8 du cycle : Goblin's
ISBN : 978-230204308-4
Catégorie : Bd
Auteur : Tristan Roulot (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Corentin Martinage (Proposer une Biographie)

Endormis pendant des millénaires dans les abysses de cités englouties, emprisonnés au plus profond de volcans en sommeil, ou encore bannis par-delà les dimensions du rêve et du cauchemar, les Dieux Anciens attendaient leur heure.
Mais comme dit Abdul : «n’est pas mort ce qui à jamais dort», et il est temps pour les Grands Anciens de sortir du placard pour semer à nouveau sur la Terre chaos et destruction.
Et les goblins dans tout ça ? Il semblerait qu’ils possèdent la seule magie capable de sauver tous les peuples libres. Le monde n’a jamais été dans d’aussi mauvaises mains…


Critique

Par Asavar, le 22/12/2014

Quand on voit un changement de format dans une série, c’est souvent que les auteurs commencent à coincer et qu’ils tentent de nouvelles choses pour se renouveler. Parfois cela fonctionne, parfois non. Qu’en est-il de Cthulhu ça tangue, huitième tome de la série Goblin’s ? Un résultat en dents de scie. Le passage du format strip au format long ajoute autant qu’il retire à la série.
Dans un premier temps, cela permet de mettre en place une histoire plus fouillée qui nous permet d’en apprendre plus sur le monde où évoluent nos amis Goblins. Cela rajoute un plus, car on peut directement voir la géographie du monde et les différentes races qui sont chacune plus développées. Le problème est que les clins d’œil sont plus grossiers dans leur approche et ne relèvent même plus de l’ordre de l’anecdotique, vu que la menace principale n’est autre que le réveil de Cthulhu. On assiste donc à une suite directe au tome 7, où l’on voyait le Grand-Ancien. Du coup, ceux qui aimaient chercher çà et là un hommage à d’autres œuvres seront un peu déçus.
Il en va de même pour les blagues qui ne sont pas aussi bonnes. Même si on sourit à plusieurs moments, il n’y a plus le peps que l’on trouvait dans les derniers tomes. Dans ceux-ci, on aimait voir nos Goblins se faire étriper joyeusement au fil des pages, mais ce n’est hélas plus le cas ici, avec certains gags trop longs ou trop étirés en longueur.
Mais ne soyons pas trop durs avec cette bande-dessinée qui nous fera tout de même passer un bon moment. L’histoire est bien ficelée, les situations cocasses, les clins d’œil aux tomes précédents nombreux, ce qui donne davantage de continuité à la saga dans son ensemble. Certains diront bien que ces références seront obscures à ceux qui n’ont pas lu les autres tomes, mais qui commence une série au tome 8 ?
Du coup, à voir si les auteurs continueront à faire des histoires longues, ou si ce tome n’était qu’un test pour les auteurs et qu’ils reviendront au format qui a fait le succès de la série.

6.0/10

Discuter de Cthulhu, ça tangue sur le forum.

Auteurs



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :