Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Goblin's

Goblin's

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Tristan Roulot (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Corentin Martinage (Proposer une Biographie)
Goblin's

Bêtes et méchants

Cibles d’entraînement pour les soldats du roi, jouets des enfants trolls et cure-dents pour les dragons, les Goblins devront déployer des stratégies toujours plus subtiles pour survivre au funeste destin qui les attend… c’est pas gagné. Goblins : une ode à la vie qui s’enfuit ; un grand symbole de désespoir pour tous les peuples victimes de l’oppression.

Goblin's

En vert et contre tous

Les Goblins sont de retour ! Pour fêter ça, ils débarquent dans un festival d’idées subtiles et de plans bien ficelés. Pour : 1 - survivre plus d’une journée ; 2 -asseoir leur domination sur le monde. Et comme la vie ne vaut rien sans l’amour, ils partiront pour une grande aventure inédite en quête de l’âme sœur. Avec un objectif clair : repeupler le village en vert et contre tous. Goblin’s : une leçon de séduction en milieu hostile. Un véritable life coaching à la portée des petits laids.

Goblin's

Sur la Terre comme au Ciel

Plus fougueux que jamais et toujours aussi maladroits, les Goblins affrontent un adversaire plus coriace que dragons et barbares réunis : l’hiver qui rend les fesses bleues. Et quand le chef du village se retrouve coincé dans les limbes, c’est qu’il est temps de lever le voile sur l’incroyable mystère de la résurrection spontanée des Goblins. Y’a-t-il une vie après la mort ? Faut-il suivre la lumière au bout du tunnel ? Ton papi est-il vraiment parti pour un long voyage ? Autant d’angoissantes questions qui trouveront des réponses scientifiques et documentées dans ce tome 3 de Goblin’s.

Goblin's

La Quête de la Terre Promise

La brise de la grande aventure souffle sur le village des Goblins ! Les voilà embarqués pour la plus sacrée des missions : trouver la Terre Promise, l’endroit où ils seront enfin à l’abri pour l’éternité.

Goblin's

La Fleur au canon

Le seigneur du mal a sonné le rassemblement de ses troupes ! L’heure de la guerre a sonné ! Démons et dragons, orcs et trolls, se précipitent à sa suite, aiguisant leurs crocs et leurs griffes, affûtant haches et épées. Ses forces sont immenses, son pouvoir est total ! Sa seule erreur est peut-être d’avoir fait appel aux Goblin’s…

Goblin's

Les Imparfaits du passé

Quand l’horizon s’assombrit, quand le sort s’acharne, quand l’angoisse du lendemain vous serre le ventre au point de ne rien pouvoir faire d’autre que de vous rouler en boule dans le coin le plus sombre de votre appartement… Bombez le torse ! Relevez la tête et reprenez espoir, car, quelque part au village Goblin, il y a quelqu’un de toujours plus malheureux que vous, qui garde pourtant la pêche et une foi aveugle en l’avenir ! Parlant d’avenir, c’est justement là que tenteront de se rendre nos fiers Goblins, prêts à tout pour découvrir les promesses et les mystères que recèlent leur futur, dans un terrifiant voyage à travers le temps ! Et si, pour une fois, juste une fois, une simple fois, ils finissaient par l’emporter…

Goblin's

Mort et vif

Jour après jour, mille et une misères ne cessent de s’abattre sur le village goblin. Mais pas question de céder à la morosité ! Nouveaux sortilèges du chaman, redoutables machines de l’ingénieur ou plan cousu-main de goblin de bois : chacun débride sa créativité pour sortir de la spirale de l’échec et conquérir le monde, un pas à la fois. Quand une invasion de mort vivants plonge tout le royaume dans le chaos, c’est peut-être l’occasion que nos goblins attendaient pour prendre l’avantage. Mais ils devront d’abord survivre à… la dernière histoire de zombie avant que ce ne soit plus la mode.

Goblin's

Cthulhu, ça tangue

Endormis pendant des millénaires dans les abysses de cités englouties, emprisonnés au plus profond de volcans en sommeil, ou encore bannis par-delà les dimensions du rêve et du cauchemar, les Dieux Anciens attendaient leur heure.
Mais comme dit Abdul : «n’est pas mort ce qui à jamais dort», et il est temps pour les Grands Anciens de sortir du placard pour semer à nouveau sur la Terre chaos et destruction.
Et les goblins dans tout ça ? Il semblerait qu’ils possèdent la seule magie capable de sauver tous les peuples libres. Le monde n’a jamais été dans d’aussi mauvaises mains…


Critique

Par Asavar, le 09/02/2013

Qui n’aime pas les Gobelins ? Qu’il s’agisse des premiers ennemis rencontrés dans un RPG ou encore des créatures maléfiques dans les livres, jeux de plateau ou vidéo, le Gobelin fait partie de ces créatures de l’imaginaire classique, tels les Nains, les Elfes et les Orcs. Et dans la bande dessinée de Tristan Roulot et Corentin Martinage, on retrouve tout ce qui fait l’attrait de ces petites créatures vertes.
Présentées comme les créatures maléfiques les plus faibles, tout juste bonnes à apporter quelques points d’XP aux héros et à servir de souffre-douleur pour les autres races, nous suivrons au cours de la série la vie d’un village Gobelin dans des péripéties hautes en couleur.
Publiée en premier lieu dans Lanfeust’ Mag, la BD est présentée sous forme de gags d’une page et d’une histoire longue en fin d’ouvrage. Il y aura bien sûr quelques exceptions, mais les (més)aventures de ces petites créatures vertes, malgré une bonne idée de départ, nous feront plus sourire que nous esclaffer.
Mais ne soyons pas trop prompts à juger sur ce seul fait. Il faut bien reconnaître que le dessin est en adéquation avec l’humour développé et les auteurs se sont amusés à mettre, au fil des pages, des références à d’autres univers bien connus. Nous pourrons donc croiser au fil des pages des clins d’œil à Astérix, Le Seigneur des anneaux, Retour vers le futur, South Park ou encore au jeu Warhammer. C’est d’ailleurs ces apparitions, plus nombreuses au fil des tomes, qui seront les plus drôles.
De plus, n’ayant pas ou peu de continuité dans les histoires, cela nous permet de lire les tomes dans n’importe quel ordre. Il y a également les personnages récurrents, parmi lesquels le trio de héros Nain/Elfe/Paladin en quête de points d’expérience, le marchand qui ne cesse de truander les gobelins ou encore Gérard, le Goblinaholic Anonyme qui veut se remettre de sa dépendance et qui sera le plus drôle.
Dans Mort et vif, septième tome de la série, nous retrouvons notre village préféré de Gobelins aux prises avec leur environnement toujours aussi dangereux.
Il faut le dire, la baisse de régime n’était que passagère. Cela est surement dû au fait de recentrer les gags sur les gobelins eux-mêmes, laissant tomber les autres personnages récurrents du cycle, ou ne les mettant plus qu’au second plan.
Ce ne sera peut-être pas au goût de tous, car certains étaient vraiment sympathiques, mais ce choix s’avère au final payant. Les gags font mouche, les références sont moins nombreuses et plus subtiles. Bref, un régal pour ceux qui ont aimé la série jusqu’ici.
Il y a aussi l’histoire longue qui, cette fois, se concentre sur une figure à la mode ces derniers temps, le zombie. Mais, encore une fois, les auteurs réussissent à se moquer en l’intitulant « La dernière histoire de zombies avant que ce ne soit plus la mode ». Sorte de clin d’œil à tous ceux qui en ont assez de voir le bestiau mangé à toutes les sauces.
Dans cette histoire, nous avons tous les clichés des vieux films de série Z du genre. Mais, encore une fois, les références sont bien dissimulées, faisant sourire les amateurs du genre qui les verront au premier coup d’œil, sans pour autant gêner la compréhension. Ils se permettent même des références à certaines expériences du début du vingtième siècle, qui nous “instruisent” tout en nous amusant. Et le clin d’œil final, bien qu’il n’appelle surement pas de suite, est des plus savoureux.
Tout cela pour dire que la série Goblin’s n’est pas en train de mourir à petit feu comme d’autres séries de chez Soleil, et que si les auteurs continuent sur leur nouvelle lancée, cela ne peut qu’augurer de bonnes chose pour la suite.
Cette BD est davantage destinée à un jeune public, mais pourra ravir même les plus âgés. Et même si on ne rira pas à gorge déployée tout le long, nous serons loin de passer un mauvais moment à la lecture de ces tomes. Une bonne distraction en somme.

6.0/10

Discuter de Goblin's sur le forum.


Auteurs



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :