Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Auteurs Fantasy > Clifford Simak

Clifford Simak

Par Macros, le 07/11/2008

Ville de Résidence : Minneapolis
Pays : États-Unis
Date de Naissance : 03 Août 1904
Date de Décès : 25 Avril 1988

Biographie :

L’écrivain américain Clifford Donald Simak est né en 1904 dans le Wisconsin, à Milville, et est mort en 1988 à Minneapolis. Après de brèves études à l’université du Wisconsin et avoir enseigné pendant trois ans, il se tourne vers le journalisme. Il travaille alors pour plusieurs journaux du Middle West puis entre en 1940 au Minneapolis Star où il fera l’essentiel de sa carrière comme rédacteur en chef et en tenant une chronique scientifique, et ce jusqu’en 1977.
Même si sa première nouvelle est publiée en 1931 dans le pulp Wonder Stories, sa carrière en science-fiction démarre véritablement quand il publie en 1944 dans Astounding Science-Fiction, que dirige John W. Campbell, une nouvelle, City, la première d’une série qui deviendra Demain les chiens (1952), considéré comme son chef-d’oeuvre et pour lequel il reçut l’International Fantasy Award. Ce fils d’un ouvrier agricole d’origine tchèque et d’une fille de fermier, lui qui a passé sa jeunesse à la campagne exprime dans ses écrits son goût des valeurs simples et rustiques d’un passé révolu - “Je pense souvent que bien que mon enfance se soit déroulée durant les deux premières décennies du siècle, je vivais en fait dans une espèce de prolongement de l’époque des pionniers”-, son intérêt pour l’humanisme et l’Autre quel qu’il soit ne dément pas au fil de ses oeuvres. On notera la phrase de Demètre Ioakimidis à ce sujet : “Le message qu’il nous adresse, à travers ses récits, est un réquisitoire contre l’égocentrisme et l’anthropocentrisme sous toutes leurs formes”. On retiendra aussi parmi ses écrits Dans le torrent des siècles (Time and again, 1951) et l’autre œuvre maîtresse de l’auteur, Au carrefour des étoiles (parue en 1963 à l’origine dans le magazine Galaxy SF où publie désormais Simak et alors intitulée Here Gather the Stars, puis en librairie sous le titre Way Station) pour lequel il reçut le prix Hugo en 1964. Bien moins connu que pour sa participation à la science-fiction, l’auteur nous laisse quelques oeuvres de fantasy intéressantes desquelles émergent La Réserve des Lutins (The Goblin Reservation, 1968), Le Pèlerinage Enchanté (The Enchanted Pilgrimage, 1975) et La Confrérie du Talisman (The Fellowship of the Talisman, 1978).


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :