Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Pèlerinage enchanté


Le Pèlerinage enchanté

Titre VO: Enchanted Pilgrimage

ISBN : 978-220730228-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Clifford Simak

“Tiens, de la fantasy par un grand de la SF, Clifford Simak ? Il a écrit de la fantasy ?” Telle a été en gros ma première pensée et je suis donc allé de ce pas voir ce que cela donnait…

Si l’étudiant Mark Cornwall décide d’entreprendre, en compagnie d’Olivier le lutin et de Sniveley le gnome, son pèlerinage enchanté, c’est qu’il est seul à poser des questions dans un monde où les questions sont interdites. Sa soif de connaissances lui donne le courage de braver les chiens de l’enfer, la Bête-du-Chaos et tous les autres périls qui lui barrent la route de l’Université mythique où réside le savoir des Anciens. Mais qui sont les Anciens ? Des ancêtres ou de simples voisins, attendant avec espoir le jour où les deux mondes parallèles de la magie et de la science, arbitrairement séparés, se réuniront enfin pour donner le jour à une civilisation nouvelle ?

Critique

Par Macros, le 05/09/2001

Verdict : c’est pas transcendant. Il y a certes des aspects intéressants comme la quête d’un pays enchanté et surtout d’une “Université” au lieu d’un trésor ou une conquête, l’idée des trois voies de la civilisations (magique, technologique - avec un de ses représentants chevauchant un vrombissant “dragon” : une moto ! Vous avez bien lu ; il y a aussi un robot pas très causant - et humaniste (?) ). Il y a certes de belles images comme la magnifique description du marais qui s’éveille dans la lumière matinale. Le style ne m’a pas laissé un souvenir impérissable ; mais l’histoire en elle-même n’est parfois pas très “réaliste” si l’on peut dire ; ou cohérente alors… Quand un lutin légendaire débarque à l’improviste dans votre piaule d’étudiant, vous lui ouvrez la porte d’un manière naturelle et bien sûr sans le moindre étonnement, comme le fait le héros de notre présente histoire, Mark, pas particulièrement attachant - le robot l’est plus… - et aux réactions parfois bizarres. Et certains faits se déroulent trop idéalement, des gens rencontrés à l’improviste devenant un peu trop rapidement à mon goût des compagnons de route. Des compagnons gentillets, point de grand méchant en contrepoint (c’est loin d’être indispensable, mais là, ça aurait pu apporter quelque chose à l’histoire guère trépidante) ; celui qui au début se profile comme tel disparaît bientôt de la scène avec un sort pas des plus enviables… L’opposition un temps évoquée entre les membres du Petit Peuple et d’une Eglise avec l’Inquisition, qui paraît s’envenimer un temps, s’évanouit tout simplement par la suite. Bref, un livre pas des plus indispensables, avec quelques idées intéressantes cependant.

6.0/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :