Vous êtes ici : Page d'accueil > Tolkien

A sa sortie, les ventes de Bilbo étaient-elles mauvaises ?

Par Atanaheim, le jeudi 18 octobre 2012 à 11:28:03

Tolkien C'est en tout cas ce que semble révéler une lettre envoyée par J.R.R Tolkien à Arthur Ransome, un auteur avec qui il a discuté de son projet de livre.
En effet, l'auteur parle d'une édition révisée pour un éventuel retirage... Si second tirage il y a. Car selon lui, les ventes sont mauvaises. Pour la petite histoire, le second tirage a eu lieu (évidemment) puisque les 1500 copies de la première impression ont été vendues en moins de trois mois. Celui-ci comprenait quatre illustrations en couleur.
La lettre, aujourd'hui conservée à la Brotherton Library de Leeds, est aussi l'occasion d'apprendre que Ransome a conseillé Tolkien sur l'emploi de certains termes. Il a par exemple pointé du doigt le fait que Gandalf utilise "boy" comme une insulte, ce que l'auteur considèrera, suite à ce conseil, comme rather silly and not quite up to form.
Le pli en question commence ainsi : Dear Mr Ransome, I am sure Mr Baggins would agree in words such as he used to Thorin - to have been fancied by you, that is more than any hobbit could have expected.
D'après le Dr Alaric Hall de l'University of Leeds School of English, cela révèle que Tolkien se considérait un peu comme le traducteur de textes anciens et perdus mais tout à fait réels ou du moins que cela relevait de son humour particulier : What this letter shows is that Tolkien is thinking of himself as a translator of a lost text. (...) He is slipping into a kind of fantasy as if he's writing about a real world, as he loves doing. It's part of his humour, and I guess he thought that Arthur Ransome was going to enjoy it and get his joke.

A l'heure actuelle, le livre a été vendu à 100 millions d'exemplaires...

En discuter sur le forum

Source


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :