Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 17/02/2006 10:50:16

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Lettres de Tolkien

ashes m'a alerté de la présence d'un nouvel article dans Le Monde :

La fabrique du mythe
LE MONDE DES LIVRES | 16.02.06 | 12h17  •  Mis à jour le 16.02.06 | 12h17

   
John Ronald Reuel Tolkien, l'auteur du Seigneur des anneaux, entretint une large correspondance. Rassemblées par son biographe, Humphrey Carpenter, 354 lettres écrites entre 1914 et 1973 ont été récemment publiées. La plupart d'entre elles couvrent la période 1937 (date de la parution de Bilbo le Hobbit)-1969, date à laquelle Le Seigneur des anneaux accéda au statut de livre-culte. Le succès considérable aux Etats-Unis des éditions paperbacks du roman en 1965 engendra sinon la création du moins l'autonomisation d'un genre qui fait florès aujourd'hui : la fantasy.

La majeure partie de ces lettres ont donc été écrites pendant la rédaction du Seigneur des anneaux et la décennie qui a suivi sa publication en 1954-1955. Le compilateur n'a retenu qu'exceptionnellement des lettres abordant le domaine de la vie privée. Certaines ont à voir avec la carrière universitaire du professeur Tolkien. Le plus grand nombre d'entre elles concerne son oeuvre et plus particulièrement cet énorme roman édité sous la forme - fausse - d'une trilogie, qui est sans conteste possible l'une des oeuvres phares de la littérature du XXe siècle.

Pour le lecteur de Tolkien, l'intérêt de cette correspondance est double. Il peut y suivre, d'abord, la longue gestation de The Lord of The Rings, dont la rédaction commença pour répondre à l'invite de l'éditeur Unwin de donner une "suite" à Bilbo le Hobbit. Mais Tolkien s'aperçut très vite que ce nouveau roman ne s'adressait pas au même public que Bilbo, qu'il s'agissait d'une oeuvre pour adultes. Plus tard, il avouera à l'une de ses lectrices : "Cela demeure un plaisir non démenti de voir confirmée ma propre conviction : que le "conte de fées" est en réalité un genre pour adultes, et pour lequel il existe un public affamé" (p. 297).

Il peut y trouver trace des questionnements auxquels Tolkien s'est trouvé confronté, notamment dans la correspondance qu'il entretint avec son fils Christopher. "Il y a deux émotions totalement différentes : l'une qui m'émeut au plus haut point et que j'éprouve quelque difficulté à évoquer - la sensation déchirante du passé disparu ; l'autre, une émotion plus "ordinaire", le triomphe, le pathos, la tragédie liée aux personnages. Celle-ci, j'apprends à l'obtenir, au fur et à mesure que j'apprends à connaître mes créatures, mais elle ne se trouve pas aussi près de mon coeur, et elle m'est imposée par le dilemme fondamental de la littérature : une histoire doit être racontée, ou il n'est pas d'histoire, mais les histoires les plus émouvantes sont celles que l'on ne raconte pas. Je pense que "Celebrimbor" t'émeut parce qu'il véhicule immédiatement la sensation qu'existent à l'infini des histoires à raconter : des montagnes au loin que l'on n'escaladera pas, des arbres lointains dont on ne s'approchera jamais" (p. 162-163).

C'est dans la façon dont Tolkien a résolu ce "dilemme fondamental de la littérature" que réside sans doute une part du pouvoir de fascination de son oeuvre : "Une partie de l'attrait du Seigneur des anneaux est due, je pense, aux aperçus d'une vaste histoire qui se trouve à l'arrière-plan : un attrait comme celui que possède une île inviolée que l'on voit de très loin, ou des tours d'une ville lointaine miroitant dans un brouillard éclairé par le soleil. S'y rendre, c'est détruire la magie, à moins que n'apparaissent de nouvelles visions inaccessibles..." (p. 468).

VASTE PROJET
Le second intérêt de ce recueil, c'est que Tolkien ne fut point avare de commentaires sur son oeuvre. "Il fut une époque où j'avais dans l'idée de créer un ensemble de légendes plus ou moins reliées, allant du grandiose et cosmogonique au conte de fées des romantiques, que je pourrais en toute simplicité dédier : à l'Angleterre, à mon pays" (p. 209).

Le Seigneur des anneaux participe de ce vaste projet. C'est pour cette raison que la Terre du milieu n'est pas vraiment un monde secondaire : "Le décor de mon récit est cette terre, celle sur laquelle nous vivons à présent, mais la période historique est imaginaire" (p. 389).

Tolkien livre également un certain nombre de clés. Il félicite Naomi Mitchinson de percevoir son roman "comme une forme élaborée de jeu consistant à inventer un pays". "Jeu sans fin", précise-t-il, qui le conduisit à la rédaction des célèbres appendices. Il réfute les critiques qui résument le roman à "une simple lutte banale entre le Bien et le Mal". Il affirme : "Le Seigneur des anneaux est bien entendu une oeuvre fondamentalement religieuse et catholique" ; ce qui invite à décryptage. Il confesse : "Pour un conteur, un voyage est un procédé merveilleux. Il fournit un fil solide sur lequel une multitude de choses qu'il a en tête peuvent être attachées pour produire une chose nouvelle, variée, imprévisible, et pourtant cohérente" (p. 339). Il insiste sur le rôle fondamental des langues dans sa création romanesque : "L'invention des langues est la fondation. Chez moi, le nom vient en premier et l'histoire suit."

Il parle aussi de son amour pour les plantes et les arbres. A propos d'un livre sur les fleurs du Cap, il écrit : "Je n'ai rien vu qui rappelle immédiatement les niphredil, elanor et alfirin : mais cela, je crois, parce que ces fleurs imaginaires sont éclairées par une lumière que l'on ne pourrait voir dans une fleur vivante." Cette lumière, n'est-ce pas ce qui émane de tout Le Seigneur des anneaux ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#42 19/05/2006 19:38:20

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Message subliminal pour Vincent : j'ai remarqué [page 77] que "swertings", que l'on trouvait sous le vocable "moricauds" dans le SDA a été rendu par "boucanieux".

Sachant qu'il s'agit là d'une appelation "descriptive" des Haradrim, insistant sur leur côté basané, je voulais savoir quelle avait été la démarche qui vous a amené à cela.

En aparté (je relis pour noter mes remarques et faire un courriel avec le tout), la note de lalettre 93 se rapporte à la lettre 92.

Je croyais bien connaître le texte, mais le texte français a l'air si "authentique" que s'en est une redécouverte joyeuse (quel humour, quelle culture). Bientôt une vraie mise à jour de la critique.

Hors ligne

 

#43 07/07/2006 15:16:16

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Avis à tous !! Lisez les Lettres !! Ca économisera (peut-être) des efforts à ceux qui patinent devant un nom pénible à traduire un terme ardu.

Exemple : le village de "Nobottle" qui n'était pas traduit sur la carte de la Comté et qui apparaît ici sous le vocable "bien de chez nous" des "Essarts le sec".

Sans compter que ça donne des pistes de compréhension via des nouvelles traductions des passages cités en réfèrence, des pistes à suivre dans des traductions à paraître (parues depuis), et cela explique quantité de choses sous tous aspects, tant sur l'oeuvre que sur l'auteur.

(Finalement, ce n'est plus un ajout à la critique que je prépare, mais un long exposé de ce qu'on peut y trouver).

Hors ligne

 

#44 07/07/2006 18:25:49

vincent
Maïa
Lieu: Paris (univ. Paris Est Crétei)
Date d'inscription: 27/02/2003
Messages: 270
Site web

Re: Lettres de Tolkien

merci Foradan wink
je répondrai dès que possible, pour boucanieux (on en parlé sur jrrvf, je crois)

amicalement
V

Hors ligne

 

#45 17/07/2006 15:48:24

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Foradan,jeudi 13 octobre 2005, 16:14 a écrit:

Et je ferais une mise à jour quand j'aurais pu mettre de côté une liste de passages intéressants assez détaillée (sans citer tout l'index non plus).

Un détail seulement sur la qualité de la traduction: pour rendre "maggot-folk" (pour parler des hobbits) sans risquer la confusion avec "worm" (les grands vers, dragons &Co), le terme retenu fut, non pas "ver", mais "asticot". on sent tout de suite le côté insignifiant de la comparaison (comme un asticot par rapport à un méga lombric, voire un ver avec des pattes et qui crache du feu).
ouvrage de réfèrence je vous dit!!

Et voilà, à peine quelques 6 (7 ?) mois plus tard, le dossier est entre les doigts de Gillossen, avec plein d'informations pour faciliter la lecture.

Hors ligne

 

#46 18/07/2006 11:53:16

Joss
Traîtrise en tout genre
Lieu: Rennes/Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6193
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Foradan,lundi 17 juillet 2006, 15:48 a écrit:

Et voilà, à peine quelques 6 (7 ?) mois plus tard, le dossier est entre les doigts de Gillossen, avec plein d'informations pour faciliter la lecture.

Et cette fois il ne faudra pas attendre 6 - 7 mois avant de voir les mises à jour sur la page wink

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/lettres-3936


"Tout petit déjà, j'ai toujours voulu devenir maire. Plus qu'une vocation, c'est une nécessité pour moi d'aider les autres, de vous aider. Je me présente devant vous aujourd'hui et vous le demande du fond du cœur, laissez-moi vous aider."
Discours de campagne 20082013, quelques heures avant les évènements tragiques du 17 aôut.

Hors ligne

 

#47 18/07/2006 12:17:25

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Et une dédicace spéciale pour tous mes amis ingénieurs

64 « si seulement le moteur à « combustion infernale » n'avait pas été inventé ! Ou (plus difficile encore puisque l'humanité et les ingénieurs en particulier sont à la fois stupides et malveillants, en règle générale) si seulement il avait été réservé à des usages raisonnables

Si avec ça, on n'arrive pas à prouver que c'est un hobbit !! (pleure pas Luigi, je suis presque sûr qu'il ne pensait pas à toi en particulier) lol

Hors ligne

 

#48 18/07/2006 13:23:05

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6412
Site web

Re: Lettres de Tolkien

A cette bassesse, je ne répondrais que :

141 « Les runes, qui semblent beaucoup attirer les lecteurs de tout âge (ceux qui sont suffisamment fous pour lire même ce genre de choses) »

Et les concernés se reconnaitront tongue

PS: pour une fois, j'ai tout lu sur ta critique Foradan wink

Edit du fou :[size=8] à ton avis, pourquoi ai-je cité ce passage, et comment ça "pour une fois j'ai tout lu" ?[/size]


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#49 18/07/2006 14:44:13

Deedlit
Galactic Citizen
Lieu: Loin
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 2183

Re: Lettres de Tolkien

Merci pour la critique ! smile

Je n'ai pas encore terminé pour l'instant (faut dire que l'air de rien y'a tout de même plus de 600 pages), mais c'est vrai que c'est hyper interessant, et en plus ça se lit tout seul ! cool
Les fans de Tolkien ne pourront pas être déçus ; au contraire même, ça permet de re-découvrir les oeuvres sous un autre angle, ça ne peut être que passionant ! smile


"A person needs new experiences. They jar something deep inside, allowing him to grow. Without change, something sleeps inside us, and seldom awakens. The sleeper must awaken." Leto Atreides

Hors ligne

 

#50 23/10/2010 15:04:10

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Bon, tiens, en parlant de lettres...

http://www.tolkienlibrary.com/dmiller/images/CLP0126.jpg

http://www.tolkienlibrary.com/dmiller/CLP0126.htm


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#51 01/10/2011 12:34:44

maldo
Novice
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30/09/2011
Messages: 9

Re: Lettres de Tolkien

salut

il y a quelques années, est parue en Français, la correspondance de Tolkien. Au delà d'un éclairage intéressant sur sa personnalité, on y trouve beaucoup d'éléments sur son œuvre.

Pour les fans, à lire absolument


Maldo

Hors ligne

 

#52 01/10/2011 19:32:46

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Déplacement de sujet, juste pour dire "on était au courant de la parution française et on va plutôt remonter le sujet d'origine".

D'ailleurs, il faudra que j'en prenne le temps, mais il y a des précisions à apporter sur la version française, il faut que je retrouve où j'ai lu ça.

Hors ligne

 

#53 05/02/2012 18:37:16

Glaurung
Outrepasseur de la tripartition sacerdotale
Date d'inscription: 07/04/2010
Messages: 3762

Re: Lettres de Tolkien

Une lettre de Tolkien est mystérieusement réapparue arrow http://www.elbakin.net/tolkien/news/162 … x-encheres


Conil. Du latin cuniculus. Lapin.

Hors ligne

 

#54 06/02/2012 08:47:34

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Mystérieux en effet. Et encore plus le montant de l'enchère, un concours de passionnés pour avoir la moindre ligne manuscripte, peu importe le texte ?

Hors ligne

 

#55 08/03/2012 15:09:18

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Ça ne serait pas la première fois. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#56 18/10/2012 11:57:49

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Lettres de Tolkien

Une lettre qui montre que Tolkien sous-estimait le succès de Bilbo
arrow http://www.elbakin.net/tolkien/news/178 … -mauvaises

Hors ligne

 

#57 18/10/2012 19:53:42

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Selon le dictionnaire Tolkien, entrée "Hobbit (le)", la première édition fut épuisée pour Noël 1937 (pour une sortie au 21 septembre, cela fait à peine 3 mois), tandis que le "hobbit annoté" nous précise que le premier tirage faisait 1500 exemplaires ; 2300 pour le second tirage.
Aux Etats-Unis, 3000 livres vendus entre mars et juin 1938 pour atteindre plus de 5000 à la fin 38.
Vu le lancement marketing hors normes pour l'époque, le nombre et la qualité des critiques, c'est un pessimisme étonnant vite contredit par les faits.

D'ailleurs, Ransome n'était pas un éditeur, mais un auteur et critique qui a fait -comme d'autres- des suggestions à Tolkien, c'est le métier de l'éditeur de vendre le livre, au critique de donner envie de l'acheter et à l'auteur de créer de la magie.

Hors ligne

 

#58 02/05/2013 08:21:14

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12796
Site web

Re: Lettres de Tolkien

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/lettres-3936
Disponible en poche (environ 11 €) le 7 mai prochain, plus aucune excuse pour ne pas s'y intéresser !

Edit : lien corrigé

Hors ligne

 

#59 05/05/2013 19:20:25

Bald
En pleine croissance !
Date d'inscription: 06/09/2009
Messages: 276

Re: Lettres de Tolkien

Oh mais je crois bien que c'est ce bouquin que je tiens de mon père en édition originale en anglais! Je l'avais commencé, faudrait que je le finisse un jour.


"Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C'est alors que tout a vacillé. La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m'a semblé que le ciel s'ouvrait sur toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu."

Albert Camus, L'étranger.

Hors ligne

 

#60 06/05/2013 12:55:12

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Lettres de Tolkien

Apparemment, on trouvait déjà la version poche le week-end dernier dans certaines librairies. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums