Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Héroine / Le Héros de la semaine > Lynor Shanael


Lynor Shanael

Par Charlotte Bousquet, le 11/10/2010

Lynor Shanael

Avant de tenir le premier rôle, aux côtés de l'infâme Kylandiel, dans L'Arche des tempêtes (Nestiveqnen, 2007), Lynor Shanael apparaît à de nombreuses reprises dans les notes en bas de page de la tétralogie de Nicolas Cluzeau Le Dit de Cythèle (qui ressort, à partir d'octobre, chez Black Books éditions).
Lynor appartient à la race des Nerhalfen,  des immortels à la peau noire, doués pour la magie comme pour les intrigues et manipulations politiques. Il est probablement le plus puissant d'entre eux, et l'un des plus dangereux. Décrit comme un "terrible opportuniste qui n'hésita pas un seul instant à sacrifier les membres de son peuple ou de sa famille sur l'autel du pouvoir politique" (La Citadelle du Titan, p 44 note 5), Lynor Shanael est à l'origine d'un grand nombre de complots et conflits politiques, certains même à l'encontre des divinités d'Océania. L'une de ses filles, l'impératrice Annathéanna, est le fruit d'un des "accidents" causés par son ambition. Malgré - ou grâce à - cela, Lynor Shanael est un personnage charismatique, l'un de ces antagonistes que l'on adore détester, et dont l'absence est plus dangereuse encore que la seule présence.
De quoi est-il responsable exactement ? A-t-il réellement voulu défier les dieux ? Est-il la cause - même indirecte - des innombrables trahisons qui jalonnent le cycle ? Est-il lié à la naissance de Kylandiel le fou, son pire ennemi ? 
Grâce à Lynor Shanael, par petites touches habillement distillées en marge du récit, Nicolas Cluzeau donne à sa tétralogie et par extension à son multivers de fantasy une dimension vertigineuse, à la fois politique, théologique et paradoxalement... très humaine.

L'Arche des Tempêtes

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :