Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Héroine / Le Héros de la semaine > Malatesta


Malatesta

Par Luigi Brosse, le 12/07/2010

Malatesta

Malatesta, dit La Bête, est le fruit des amours interdits de la reine de Cytheriae, Genova Moravia et d’un démon. Coupable uniquement d’être né, son châtiment sera d’être enfermé à tout jamais dans les tréfonds du Dédale de Cribella. Là, on espère que son nom sombrera dans l’oubli et que sa simple existence n’entachera pas le règne de sa sœur, la princesse Violante.
Silhouette aux ailes fuligineuses, mains se terminant par des griffes longues et acérées, jambes velues aux serres d’aigle, Malatesta est présenté de facto comme une figure d’épouvante, de mort. Le sort qu’il réserve aux criminels qui lui sont jetés en pâture n’arrange évidemment pas les choses. Mais est-ce de sa faute si la nature, sa nature fait qu’il doit se nourrir de chair humaine ?
Tour à tour bourreau, bouc émissaire ou démon en quête d’identité, Malatesta est un personnage complexe et tourmenté, qui ne se cantonne pas à un énième rôle de minotaure. Au contraire, son implication dans l’avenir et la protection de Cytheriae, dévoilée au fil des pages, ainsi que le triangle fort qu’il forme avec Nola et Angelo le transforme en une bonne surprise littéraire.

Cytheriae

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :