Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Vorrh > Vorrh


Vorrh

Titre VO: The Vorrh

Tome 1 du cycle : Vorrh
ISBN : 978-226511661-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Brian Catling
Traducteur : Nathalie Mège (Proposer une Biographie)

La Vorrh est une forêt merveilleuse et effrayante. Tous ceux qui y pénètrent y trouvent soit la mort, soit l’oubli. Néanmoins, elle exerce une fascination quasi magnétique et un attrait irrésistible. On dit que le jardin d’Éden est dissimulé en son cœur. Personne ne l’a jamais explorée en entier, elle serait sans fin.
Pourtant, un homme a entrepris le périple. Un ancien soldat qui a tout abandonné pour suivre sa bien-aimée, Este. À sa mort, il a, suivant d’antiques rituels, emprisonné son esprit dans un arc et, écoutant ses murmures, s’est lancé sur la route…

Critique

Par Gillossen, le 31/07/2015

The Vorrh est l’un de ces ouvrages qu’il n’est pas forcément facile d’aborder de front.
Attiré par une recommandation venue d’Alan Moore en personne - même s’il faut savoir raison garder avec ce genre d’avis dithyrambiques… - j’avais acheté le roman de Brian Catling sur un coup de tête, avant de finalement le propulser au deuxième rang de mon classement de l’année… 2012. Eh oui, déjà ! C’est dire s’il m’avait plu ! Mais pour ce qui est d’en tirer une critique… Au bout du compte, c’est sa réédition au mois de mai dernier qui m’a donné l’occasion de me replonger dedans.
Mais the Vorrh, concrètement, qu’est-ce donc ? Eh bien, c’est tout d’abord une forêt, africaine, et pleine de magie et de dangers. Une forêt qu’il semble impossible de cartographier, une forêt toujours prête à vous perdre au détour d’un sentier, si tant est que vous en trouviez un méritant ce nom. Les personnages qui la peuplent peuvent paraître tout aussi fantastiques au sens premier du terme (on pense à Ishmael le cyclope), sans même mentionner le narrateur de la chose, à l’image de l’Archer, dont la première apparition, tout comme le destin, a de quoi… marquer les esprits.
L’auteur, lui-même connu en tant que poète, nous entraîne au cœur du mystère avec un talent indéniable. Sans verser pour autant dans le worldbuilding à foison, il lève le voile sur un univers à a fois très proche et très différent du nôtre et en tout cas fort tangible. Malgré tout, le roman demeure complexe et pas toujours facile d’accès. Un peu comme dans les tomes ultérieurs des Mythagos de Robert Holdstock, il faut que le lecteur soit prêt à lâcher prise et à se laisser emporter au cœur de Vorrh.
Tout n’est pas parfait pour autant, que l’on soit prêt ou non : présenté comme le début d’une trilogie (visiblement toujours prévue), on attend toujours la suite trois ans plus tard et on peine en tout cas à excuser certains développements. Disons que le point de départ du parcours de certaines figures présentées ici est peut-être plus intéressant que leur voyage proprement dit. Dommage, même si le tout demeure éminemment satisfaisant sur le fond comme sur la forme.
Sans aller aussi loin qu’Alan Moore et sans taper sur la fantasy “convenue” pleine de nains et de dragons comme l’auteur de Watchmen le fait lui-même en introduction, il est indéniable que Brian Catling possède une voix à part, baroque et puissante, portée par une vision qu’il a nourrie depuis des années.
Si vous vous attendez à une “simple” quête dans une forêt interdite, comme on en voit tant, vous risquez d’être surpris. En bien !

Mise à jour du 10 septembre 2019 :
La version française du roman débarque chez Fleuve Editions le 26 septembre. 

8.5/10

Discuter de Vorrh sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :