Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Campagne des Ombres > The Infernal Battalion


The Infernal Battalion

Tome 5 du cycle : La Campagne des Ombres
ISBN : 978-178669645-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Wexler, Django

La Bête, l’ancien démon emprisonné sous la forteresse d’Elysée pendant mille ans, s’est libéré, se répandant comme une peste dans le nord. L’armée qui le suit menace le cœur de Vordan et est sous le commandement du plus grand succès de la Bête : le légendaire général Janus bet Vhalnich.
Alors que la reine Raesinia Orboan et les soldats Marcus D’Ivoire et Winter Ihernglass affrontent les conséquences d’une campagne militaire acharnée, ils découvrent rapidement une trahison qu’ils n’auraient jamais pu prévoir : Janus s’est déclaré le véritable empereur de Vordan. Le chaos s’accroche à la ville alors que les officiers et les régiments sont obligés de se déclarer pour la reine ou pour l’empereur.
Raesinia doit lutter pour garder son pays sous contrôle. Marcus doit prendre les armes contre son ancien commandant, un homme qui semble être un stratège invincible. Et alors que Winter se remet de ses blessures et pleure ses pertes, elle sait que le démon qu’elle porte en elle pourrait bien être la seule chose entre la Bête et la destruction de tout sur son passage…

Critique

Par Merwin Tonnel, le 22/08/2018

Etrange sensation que d’enchaîner la lecture de tous les tomes d’un cycle avec tant de plaisir qu’on en vient à avoir une confiance aveugle en l’auteur et à la façon dont il mène son récit pour finalement se heurter à une surprenante déception à la ligne d’arrivée.
Mais ne sautons pas les étapes. Nous avons donc laissé le tome 4 avec un bon cliffhanger et le début du tome 5 tient les promesses de ce retournement de situation. Le récit démarre donc avec des prémices intéressantes, avec un nouveau rôle pour Janus et une menace finale à la hauteur de ce qu’on attend d’une fin de cycle. C’est d’ailleurs, avec le recul, un des points forts de la Campagne des Ombres : la série a su perpétuellement renouveler ses méchants et ses enjeux, tout en donnant l’impression d’une progression et sans jamais se répéter.
L’auteur déroule donc son récit à partir de là et les trois quarts du roman se déroulent comme un tome « classique », avec aventures, péripéties et intrigues politiques. Le plaisir de lecture est toujours là, identique à ce qu’on a apprécié dans les tomes précédents, mais on commence à se demander tout de même quand l’auteur se décidera à lancer son grand final. Il semblerait qu’il ait oublié de se poser la même question puisque, arrivé sur la fin, tout se précipite. La résolution finale se fait alors sur les 100 dernières pages, sans aucune surprise et sans retournement de dernière minute. Tout se déroule comme on pouvait l’imaginer, Wexler nous offre un épilogue pour les personnages principaux et circulez messieurs dames, il n’y a plus rien à voir. On referme le livre avec la méchante impression d’une fin de cycle bâclée, qui n’est pas s’en rappeler la première version du final des Monarchies Divines, un cycle d’ailleurs très proche de celui de Django Wexler. S’agit-il là aussi d’un problème éditorial ou est-ce simplement le résultat d’un auteur qui n’a tout simplement pas su proposer une conclusion à la hauteur des attentes ?
Cette méchante déception ne saurait pas enlever toutes les qualités du cycle dans son ensemble, mais vient laisser un goût de trop peu sur lequel il est difficile de faire l’impasse en se rémémorant les sensations procurées par les livres de Django Wexler.
Après cinq tomes, la Campagne des Ombres s’achève donc et l’auteur aura su proposer une série de très bonne qualité, sans temps mort, qui maintient sa qualité tout au long des romans avec une vraie fluidité dans le récit. Il ne réserve pas forcément beaucoup de surprises ni de coups d’éclat, mais propose un univers et une galerie de personnages assez attachante pour mériter le détour. Vraiment dommage qu’il se termine de manière aussi terne.

6.0/10

Discuter de The Infernal Battalion sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :