Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Shadowbridge > Shadowbridge


Shadowbridge

Tome 1 du cycle : Shadowbridge
ISBN : 978-034549758-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Gregory Frost

Voici un monde sans âge, de fantômes, de dieux, et de magie dangeureuse. Mais plus encore, voici un monde d’histoires.
Personne ne connaît mieux toutes ces histoires que Leodora, une jeune femme aux multiples talents qui arpentent les chemins de Shadowbridge pour les collecter.
Marionnettiste de théâtre d’ombres de génie, elle cherche à fuir son passé, un passé violent, aidé par deux compagnons de route…

Critique

Par Gillossen, le 10/01/2008

Gregory Frost n’est pas un débutant, même si on ne connaît pas encore en France les romans de l’auteur, qui va aussi bien de la SF à la Fantasy en passant par l’Horreur. La seule publication connue de cet auteur par chez nous est en effet une nouvelle dans le recueil Blanche neige, rouge sang, paru chez Rendez-vous Ailleurs. Pas de quoi se faire une idée bien précise, même si son La Fille de Gothel n’était pas le plus mauvais récit du lot, loin de là.
Avec Shadowbridge, il se lance dans une aventure fantasy qui se limitera à deux tomes. Et, immédiatement, on peut en douter ! Non pas que l’histoire semble devoir s’étaler sur 12 volumes. Mais simplement parce que l’auteur vient avant tout de créer un monde porté par une réelle vision, un univers entier qui pourrait abriter des dizaines de contes et de légendes issues de ces étranges contrées nappées de soleil… Dès les premières pages, difficile de ne pas tomber sous le charme de cette rencontre incongrue entre une jeune femme sortant déjà de l’ordinaire et une statue… Une statue ou bien un dieu à part entière ? En 300 petites pages, Gregory Frost en raconte bien plus que certains cycles qui prennent justement une dizaine de tomes pour parvenir à peine à bredouiller quelque chose.
Pour autant, le roman n’est pas exempt de défaut, et ce là aussi dès les premières pages. La faute à un verbe travaillé, certes, mais volontiers un peu trop alambiqué. Qui plus est, l’auteur nous tend la main pour un voyage volontiers déroutant, qui laissera sûrement les amateurs de fantasy stéréotypées au bord du chemin. Est-ce forcément un bien, quand l’auteur aurait pu se rendre sans doute un peu plus accessible ? A vous de juger.
Mais entre ses personnages profonds, originaux et une histoire qui avance à chaque page en évitant la plupart du temps tout cliché, voilà un roman qui est plus qu’un petit plaisir de lecture. Et notons que le tome 2 est annoncé pour dès cet été, toujours aux Etats-Unis.
Si vous avez de quoi le découvrir sans attendre une éventuelle traduction en français, cela pourrait bien constituer un plaisant investissement pour commencer vos lectures de l’année dans la langue de Shakespeare.

8.0/10

Discuter de Shadowbridge sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :