Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Protectorat de l'ombrelle > Sans coeur


Sans coeur

Titre VO: Heartless

Tome 4 du cycle : Le Protectorat de l'ombrelle
ISBN : 978-236051083-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Gail Carriger

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes.
Sauf que cette fois, elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia mène l’enquête… jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune.
Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il ne soit trop tard ? Loups-garous et vampires verront-ils le soleil se lever ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

Critique

Par Gillossen, le 20/11/2012

Le Protectorat de l’Ombrelle suit son cours, avec un certain bonheur dans son genre.
Alors bien sûr, nous ne sommes pas en présence d’une “grande” saga, avec tout ce que ces guillemets peuvent bien impliquer quant à la nature profonde des romans de Gail Carriger. On ne reviendra cependant pas ici sur le marronnier du débat de la littérature faite avant tout pour divertir.
C’est le cas avec Sans cœur, mais surtout avec brio. Ce quatrième tome des aventures d’Alexia renoue avec la fraîcheur du premier, notamment à travers un duo de charme fonctionnant à nouveau à plein régime.
Par le biais de cette dynamique renouvelée, l’auteur nous entraîne avec un nouvel entrain dans les pas de son héroïne, évidemment bien mal engagée, comme à son habitude, mais surtout dans un Londres toujours aussi charmant là encore dans la façon dont Carriger nous le dépeint au fil des pages et des rebondissements qui parsèment cette intrigue.
Oh, on anticipe certains d’entre eux, on lève parfois les yeux au ciel… mais on replonge bien vite le nez dans sa lecture, en reprenant un scone au passage.
Qui plus est, contrairement là encore aux deux volumes précédents, l’auteur réussit à proposer une conclusion satisfaisante, ménageant son suspense tout en évitant de frustrer son lecteur par des circonvolutions artificielles.
Bref, un quatrième tome dans la lignée des précédents, mais démontrant que la série est finalement encore loin de s’essouffler, malgré les quelques craintes que nous avions pu nourrir précédemment.
Tant mieux pour les amateurs !

7.0/10

Discuter de Sans coeur sur le forum.