Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Midwinter


Midwinter

ISBN : 978-159102734-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Matthew Sturges (Proposer une Biographie)

L’hiver n’arrive qu’une fois tous les cent ans en ces lieux. Mais la neige recouvre des secrets anciens… Des secrets qui pourraient renverser un royaume.
Mauritaine fut un héros de guerre, aujourd’hui condamné et emprisonné. Mais la reine Titania lui donne une occasion unique de se racheter. Malheureusement, il s’agit d’une mission suicide, ce qui explique pourquoi lui et les quelques prisonniers en qui il peut avoir confiance se voient autoriser à la tenter…
Mais Mauritaine doit également composer avec les forces du Mal, dont certains représentants semblent avoir des comptes personnels à régler avec lui…

Critique

Par Gillossen, le 30/08/2009

Quand le scénariste de la série dérivée de Fables, Jack of Fables, se lance dans l’écriture d’un roman… voilà le résultat !
Le roman de Matthew Sturges s’est d’ailleurs fait remarquer de l’autre côté de l’Atlantique, lors de sa parution, il y a quelques mois de cela maintenant. On peut même dire qu’il fait partie des romans que l’on retiendra de cette année 2009. Nombre de ses collègues, notamment Bill Willingham, ont loué une fois encore sa prose, de toute évidence sans avoir besoin de se faire prier.
Et il s’agit bien d’une lecture plaisante, souvent inventive. Mais aussi indéniablement bancale au fil des pages. L’auteur, habitué aux comics, se régale sur le plan de ses personnages de même que des dialogues. Le cadre d’ailleurs, pourra aisément rappeler Fables à l’occasion, par plusieurs aspects, le moindre n’étant évidemment pas ces portes ouvertes sur notre monde.
Démarrant fort, le roman s’enlise ainsi petit à petit, du fait, notamment, d’un trop plein d’idées, ce qui nous donne finalement l’impression d’un univers de bric et de broc manquant de profondeur, malgré les artifices de l’auteur pour brouiller les pistes voire détourner le lecteur de ses véritables objectifs. Le mieux est souvent l’ennemi du bien… Et c’est un adage qui se vérifie une fois de plus dans le cas présent.
Les personnages, pourtant joliment troussés, finissent même par se faire quelque peu distants, leur sort nous échappant là encore au fur et à mesure que l’intrigue avance. Voilà donc un roman qui aurait sans doute bien méritée un récit plus structuré et un cadre un peu plus abouti, ne serait-ce que pour que ses protagonistes puissent évoluer dans un cadre à la hauteur leur permettant d’exprimer tout leur potentiel.
Mais le potentiel, justement, c’est bien présent ! Espérons seulement pour Matthew Sturges qu’il puisse l’exprimer pleinement dans le cadre de son prochain roman.

7.0/10

Discuter de Midwinter sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :