Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Couronne d'étoiles > Le Prince des chiens


Le Prince des chiens

Titre VO: Prince of Dogs

Tome 2 du cycle : La Couronne d'étoiles
ISBN : 978-281120339-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Kate Elliott (Proposer une Biographie)

Tous le croient mort.
Mais il a été préservé d’une mort violente par le sang de sa mère. Prisonnier du chef des Eikas, il lutte contre la folie dans l’espoir d’être délivré. Liath, désormais Aigle du roi, est en deuil de Sanglant. Même son statut de messagère ne lui offre qu’une bien faible protection contre ceux qui sont déterminés à s’approprier le savoir interdit qu’elle détient. Alain, proclamé héritier du comte, est de plus en plus troublé par les visions de l’ennemi avec lequel il s’est lié et par la Dame des Batailles qu’il a juré de servir, lui qui n’aspire pourtant qu’à la paix.
Tous mènent leurs propres combats au cœur de la tourmente d’un monde en guerre.

Critique

Par Belgarion, le 26/07/2010

Le premier volume avait montré de bonnes choses concernant ce cycle qui se déroule dans une version parallèle du Saint Empire Romain Germanique où l’Europe et l’Histoire n’ont que des ressemblances très lointaines avec la réalité.
Force est de constater que cette suite conserve un bon niveau de qualité avec une histoire qui reprend juste après la fin du précédent. Cette continuité permet de retrouver les personnages principaux en lutte contre de menaces venues de toute part avec les Eikas au nord, l’invasion de mystérieuses créatures sans consistance dans les montagnes, ainsi que les nombreux conflits internes à cette nation très divisée.
Les moments forts du roman sont nombreux mais le lecteur retiendra particulièrement la bataille de Gent qui marque par son intensité, sa cohérence tactique et le talent de narration de l’auteur. Ainsi, les combats ici se font à taille plus humaine, quelques centaines d’hommes, un millier au plus, qui diffère de la surenchère d’effectifs de certains récits de high fantasy. Ce souci de crédibilité se retrouve aussi dans la description minutieuse des différentes coutumes et des lieux qui permettent de se représenter complètement le cadre du roman.
Par ailleurs, le récit ne met pas en scène de nouveaux personnages mais approfondit ceux déjà existants, certains devenant de fait plus complexes et donc plus intéressants. L’orpheline Liath, qui mélange faiblesse et fermeté, est très crédible au regard de son passé mouvementé et sa némésis, Hugues, reste toujours aussi fascinant de perversité. Mais le lien contre nature très bien décrit entre le prince Eika et Alain constitue aussi indéniablement un atout du récit.
Ce second tome ne s’affranchit pas cependant des défauts du premier avec quelques passages qui souffrent d’une baisse d’intensité ainsi que d’un manichéisme très prononcé. De même, l’Église qui occupe une majeure partie du cycle manque cruellement d’originalité dans son traitement et sa description qui ne constituent qu’un vulgaire copier-coller entre plusieurs morceaux de la religion catholique. On s’attend à ce qu’elle innove plus et s’éloigne de ces cadres existants.
Enfin, certains personnages auraient mérité un traitement plus important comme Cinquième Frère qui n’apparaît que par bribes, ou encore la princesse Téophanu qui reste encore trop énigmatique.
Le style agréable de l’auteur ainsi que son traitement dynamique de l’histoire constituent indéniablement des points forts qui placent ce récit sur le haut du panier.
Voilà donc un cycle de high fantasy qui mérite qu’on s’y attarde.

8.0/10

Discuter de Le Prince des chiens sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :