Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Tara Duncan > Le Livre interdit


Le Livre interdit

Tome 2 du cycle : Tara Duncan
ISBN : 978-226617655-2
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Sophie Audoin-Mamikonian

Tara, la jeune sortcelière, à peine revenue sur Terre après avoir échappé à Magister, le maître des Sangraves, doit repartir en catastrophe sur AutreMonde. En effet, Cal, le jeune Voleur et ami de Tara, va être jugé pour le meurtre d’un jeune sortcelier, disparu accidentellement dans le précédent épisode. Les embûches et les rebondissements ne manquent pas dans cet AutreMonde foisonnant de créatures aussi étranges qu’inquiétantes, et Tara devra faire preuve de courage et d’ingéniosité pour, entre autres : échapper à l’attaque d’une féroce limace géante, s’évader des prisons de l’impératrice par un fantastique réseau de galeries souterraines, combattre le Ravageur d’âme qui a pris possession de l’esprit de la naine Fafnir et a commencé sa colonisation d’AutreMonde, déjouer le chasseur lancé à ses trousses par Magister, contrecarrer les noirs desseins d’un Vampyr assoiffé de sang… Entre complots, intrigues, combats, la voilà repartie pour de nouvelles aventures rocambolesques, toujours accompagnée de ses fidèles amis : Robin, Moineau, Fabrice, Cal, Fafnir, Manitou et Maître Chem.

Critique

Par Auryn, le 18/11/2007

Un roi des gnomes nommé Glul Buglul, un pays des nains appelé SmallCountry, des morts qui ne cessent de revenir à la vie : le ton est donné ! Encore plus que le premier volume de la série, Le Livre interdit s’adresse à un public jeune, voire très jeune qui réagira à un humour poussif, et qui ne s’offusquera pas de voir une bande d’enfants se comporter en adultes, et vivre des aventures dignes des plus grands sauveurs du monde.
On retrouve ici les éléments caractéristiques du premier tome, le charme de la nouveauté en moins. L’humour resterait par exemple un point essentiel du récit si les mêmes gags ne revenaient pas sans cesse, usés jusqu’à la corde (amusez-vous à compter le nombre d’occurrences de la phrase « untel ouvra la bouche… et la referma », vous n’en reviendrez pas). Aussi, les personnages que l’on connaît mieux désormais, n’offrent plus aucune surprise et s’enferment dans des caricatures bâclées. D’ailleurs, on peut se demander à quoi sert le personnage de Fabrice, souvent exclu du groupe, si ce n’est à composer le rôle du garçon sportif et bienveillant. Ne parlons pas de Tara, la super-héroïne qui associe le cerveau de Marie Curie, un instinct de combattante à la Lara Croft et un physique naissant de Claudia Schiffer. Incarnation de la perfection pour l’auteur, incarnation de la fadeur pour le lecteur.
Au point de vue de l’histoire… que dire ? L’intrigue piétine sur cinq cents pages, étirée comme du beurre sur une trop grande tartine de pain. Que de lourdeurs… A vouloir montrer qu’elle était capable d’écrire des romans fleuves ou presque, Sophie Audoin-Mamikonian en a oublié la notion de suspens.
Pour finir, il est difficile de conseiller ce roman à d’autres qu’aux fans.

4.5/10

Discuter de Le Livre interdit sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :