Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Chronique des immortels > Le Crépuscule


Le Crépuscule

Titre VO: Der Untergang

Tome 4 du cycle : La Chronique des immortels
ISBN : 978-284172438-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Wolfgang Hohlbein

Victimes d’un guet-apens tendu par d’étranges enfants, Andrej Delany et Abou Doun sont recueillis dans une communauté de tziganes. Andrej croit avoir atteint le but de sa quête. Or ces gens dissimulent un mystère, la séduisante Elena surtout. Et comment lui résister ? Le danger rôde, mais lequel et d’où vient-il ?

Critique

Par Belgarion, le 21/05/2009

Andrej et Abou Doun pensaient être arrivés au lieu où toutes leurs questions trouveraient une réponse, et pourtant la réalité était bien plus noire qu’ils ne s’y attendaient. L’auteur reprend le schéma désormais classique des précédents tomes en faisant débarquer les deux héros dans un lieu hostile, à charge pour eux de s’en sortir. La recette marche toujours aussi bien car le lecteur en redemande et suit l’intrigue de bout en bout avec intérêt. Qui sont ces enfants immunisés contre les attaques ? Le camp de gitans est-il vraiment ce qu’il paraît ? L’histoire est emplie de mystères qui s’entrelacent en un noeud compliqué que l’auteur dénoue avec brio par petits bouts pour nous tenir en haleine jusqu’aux dernières pages. De plus, le traitement particulier d’Abou Doun lui donne plus de relief et le démarque de l’ombre d’Andrej pour en faire un personnage encore plus intéressant et sympathique.
L’enthousiasme n’est cependant pas débordant car le manque d’originalité dans le traitement de l’histoire se fait cruellement sentir. De plus, à la différence du tome 3, Le Crépuscule ne contient pas de réel personnage charismatique à l’exception d’Héléna, sublime dans son étrangeté, ce qui ôte une charge émotionnelle forte au récit. Enfin, le personnage d’Andrej est lui toujours aussi naïf au point d’en être irritant, allant de piège en piège et en en redemandant sans s’interroger sur les possibles causes de ses problèmes : à savoir sa propre incurie.
Ainsi, ce quatrième tome donne à l’ensemble de l’oeuvre l’impression de s’essouffler en dépit des qualités qui ont fait le succès de l’oeuvre. Il ne reste qu’à espérer que le prochain volume rehaussera encore plus l’intérêt de cette série de dark fantasy pour l’ambiance, et d’heroïc fantasy bon enfant pour ses héros.

7.0/10

Discuter de Le Crépuscule sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :