Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Chant des cavalières


Le Chant des cavalières

ISBN : 978-236183618-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Corrèze, Jeanne Mariem

Un royaume divisé, instable, des forces luttant pour le pouvoir. Un Ordre de femmes chevauchant des dragons.
Des matriarches, des cavalières, des écuyères et, parmi elles, Sophie, qui attend. Le premier sang, le premier vol ; son amante, son moment ; des réponses à ses questions. Pour trouver sa place, elle devra louvoyer entre les intrigues de la cour et de son Ordre, affronter ses peurs et ses doutes, choisir son propre destin, devenir qui elle est vraiment.

Critique

Par Aerendhyl, le 13/03/2020

Ces derniers temps, chaque début d’année est l’occasion pour les Indés de l’Imaginaire présenter leurs œuvres sous différents noms dans le but de promouvoir des nouveaux talents, parfois à tort ou à raison… Le Chant des cavalières est ici le choix des Moutons électriques comme « pépite de l’imaginaire »… Un bon choix ? 
De prime abord ce roman se révèle assez classique. Classique par son approche, un jeune enfant dont le destin est de sauver le monde sous l’égide de figures – ici – maternelles qui vont la guider vers le bon chemin… Il faut se dire que le début de la lecture en est même assez poussif, puisque l’autrice ne dissémine des indices sur l’avancée de l’histoire qu’avec parcimonie. Attendez-vous à avoir cent à cent cinquante pages de construction de l’univers dans laquelle l’intrigue n’avance pas ou très peu. On comprend qu’il se trame quelque chose mais rien qui nous pousse vraiment à s’y intéresser. Finalement, n’est-ce pas un peu à l’image de notre héroïne qui se retrouve à avancer sur la trame du destin sans vraiment en prendre conscience ? 
Il faut par contre féliciter l’autrice sur la construction de son univers. Le monde dans lequel évolue nos protagonistes est bien pensé et se révèle très cohérent. Lle côté « féministe » du roman a été largement mis en avant et on ne peut qu’approuver le message derrière tout cela. Jeanne Mariem Corrèze cherche vraiment à promouvoir la place de la femme dans les sociétés qu’elle a imaginé. Voilà un roman féministe par les mots et son histoire sans le clamer à tout bout de chant donnant encore plus de crédit aux propos. Le fait d’aborder le sujet « tabou » des règles est également un choix qu’il faut souligner tant il est trop rare dans la littérature de manière générale. 
Attendez-vous donc à être entouré de femmes. Aux caractères différents, aux visions différentes et cela fait du bien. Le seul bémol lors de ma lecture, sur l’ensemble des personnages, concerne celui d’Eliane. Son caractère exécrable sans aucune raison ne sert pas le roman et la rend irritante. On ne la comprend pas, on n’a pas envie de la suivre et cela est clairement dommage parce que cela vient ternir une galerie restreinte mais haute en couleur. 
Pour aborder l’intrigue, celle-ci décolle vraiment au bout de 150 pages et là, tout s’enchaîne. Peut-être un poil trop rapidement mais on souffle un peu en se disant « enfin ! ». Là où nous avions les prémices d’une sorte de complot visant à retourner les forces en présence, nous ne sommes pas déçus et tout se dévoile à nous. Sophie se rend compte au fur et à mesure que le destin qu’elle suit n’est pas forcément celui qu’elle pensait (se) tracer. Voilà une héroïne qui se dévoile, tout comme l’intrigue, et se révèle forte en prenant pleinement mesure du « pouvoir » dont elle dispose. 
A noter que la fin est audacieuse. Il fallait oser ce choix pour finir un roman qui ne démérite pas. Vu le déroulement de l’histoire, on ne s’y attend pas forcément et c’est d’autant plus plaisant en le découvrant, rejoignant l’ensemble du propos de l’auteure sur l’indépendance de la femme. 
Avec Le Chant des cavalières, Jeanne Mariem Corrèze entre dans le paysage de la littérature de l’imaginaire par la grande porte. Perfectible, notamment dans la construction et le rythme du début de son roman, mais avec d’excellentes idées, ce roman constitue une belle surprise.

 

 

7.0/10

Discuter de Le Chant des cavalières sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :