Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Fullmetal Alchemist [Romans] > La Vallée aux pétales blancs


La Vallée aux pétales blancs

Tome 3 du cycle : Fullmetal Alchemist [Romans]
ISBN : 978-226508516-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Makoto Inoue (Proposer une Biographie)

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric ont utilisé une technique interdite relevant du domaine de l’alchimie : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience a mal tourné : Edward a perdu un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu alchimiste d’État, Edward, surnommé «Fullmetal Alchemist», se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial. Sur les ordres du Colonel Roy Mustang, Edward et Alphonse sont envoyés en mission d’inspection à Wistaria, mystérieuse cité située aux confins du désert. Nichée au fond d’un ravin, la ville vit en autarcie complète, sous la direction d’un certain Raygen qui a appliqué le principe de l’équivalence alchimique aux lois régissant le fonctionnement de Wistaria. Là-bas, les deux frères vont découvrir qu’utilisée à des fins humanistes, l’alchimie a peut-être permis de créer le dernier paradis sur terre. Mais, derrière l’apparente perfection de cette communauté utopique, se cachent des secrets bien plus sombres que n’auraient pu laisser deviner les sourires éclatants de ses habitants.

Critique

Par Gillossen, le 18/11/2007

Troisième roman, et troisième occasion pour ceux qui ne sont pas des fans absolus des frères Elric et de l’univers de Fullmetal Alchemist de faire l’impasse… Le schéma se répète, se rapprochant qui plus est du tome 1 avec Ed et Al en vedette, pendant que les autres personnages déjà appréciés des fans, pour ne pas dire plus, se maintiennent globalement en retrait.
La prose elle-même est toujours aussi plate, avec tout de même quelques efforts à noter parfois, mais quelqu’un de totalement étranger à cette série aurait sans doute bien du mal à se laisser transporter par les mots, c’est un fait, d’autant que le passage au français ne demeure pas toujours très fluide.
Et ce ne sont pas les rares illustrations bonus qui peuvent apporter une réelle pluvalue. Pour le reste, on a donc l’impression de suivre le script d’un épisode du dessin animé, un épisode indépendant bien sûr qui ne serait pas appelé à avoir de réelle importance, un bouche-trou en somme. La postface de l’auteur du roman est d’ailleurs assez symptomatique : nous n’y apprenons quasiment rien d’intéressant, si ce n’est une fois de plus illustré le poids des éditeurs dans de tels “produits dérivés”.
Bref, du creux, mais toujours à même de satisfaire celles et ceux qui ne peuvent supporter l’attente entre deux volumes du manga, quant à lui nettement plus dense !

6.0/10

Discuter de La Vallée aux pétales blancs sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :