Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Pâtisserie Bliss > La Pâtisserie Bliss


La Pâtisserie Bliss

Titre VO: The Bliss bakery

Tome 1 du cycle : La Pâtisserie Bliss
ISBN : 978-226622155-9
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Kathryn Littlewood

La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien : un livre de recettes magiques. Le jour où Rose et ses frères et sœurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, c’est le moment rêvé pour tenter quelques recettes très spéciales ! Mais les Muffins d’amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous…

Critique

Par Aléthia, le 17/03/2012

La Pâtisserie Bliss est tout d’abord un roman qui parle aux sens. Sa couverture, très réussie, attire les regards. Entre les couleurs chaleureuses et un dessin dynamique, voici un roman que l’on ne pourra s’empêcher de prendre en main. De plus, tout au long du roman, on parle cuisine et pâtisserie. Comment ne pas aimer ?
L’intrigue du roman est simple, sans véritable fil secondaire. Tout cela reste bien classique avec une situation initiale, un événement perturbateur et une résolution. Difficile de se perdre en route. Kathryn Littlewood a néanmoins voulu guider son (jeune) lecteur soit en insistant sur les caractéristiques des personnages soit en disséminant beaucoup d’indices pour aider à identifier l’antagoniste principal.
Pour autant, on passe un très bon moment de lecture, quel que soit son âge. En effet, le ton de ce roman est drôle, léger et agréable. Les chapitres sont courts et rythmés, on tourne les pages avec plaisir et on sourit souvent aux remarques de la jeune Rose Bliss, héroïne et narratrice de ce roman. Certaines scènes sont vraiment drôles voire totalement loufoques (Ah la Tour Eiffel !). Il faut dire que les habitants de Gravity Falls sont gratinés !
Rose Bliss est bien plus réservée et sage que la plupart des habitants de la ville. C’est aussi une jeune fille qui manque de confiance en elle, d’autant plus que ses parents ne la laissent pas faire de magie. Ses atermoiements sont répétitifs (et on a parfois envie de lui secouer les puces) mais on ne peut que sourire de son imagination débordante lorsqu’il s’agit de s’inventer des rendez-vous imaginaires.
Ses frères, Oliver et Origan, sont, au premier abord, assez stéréotypés : le beau gosse et le boute-en-train. Pour autant, ils sont comme les mille-feuilles : multicouches.
Les Bliss sont des pâtissiers magiciens, ce qui en soit, est une idée intéressante. Mais Kathryn Littlewood va plus loin. Grâce aux livres de la famille Bliss, elle offre aux lecteurs un historique de chaque recette. C’est bien trouvé, intelligent et cela donne du corps à l’intrigue, mais également à l’univers du roman tout entier. On découvre ainsi que les magiciens pâtissiers pratiquaient leur art au grand jour, pour les grands de ce monde, et que le pouvoir de ce livre a attisé la convoitise, même au sein de la famille Bliss. Toutes ces pistes donnent envie d’en savoir plus sur le monde des pâtissiers magiciens et avec la famille Bliss pour guide, le voyage risque d’être animé.
Difficile de ne pas penser à Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl ou aux Candymakers de Wendy Mass lorsque l’on dévore ce premier roman de Kathryn Littlewood. La Pâtisserie Bliss donne l’eau à la bouche et c’est un plaisir qu’il ne faut pas bouder. La suite est déjà sortie aux États-Unis. Vous reprendrez bien une part de gâteau ?

7.0/10

Discuter de La Pâtisserie Bliss sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :