Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Filles de lune > La Montagne aux sacrifices


La Montagne aux sacrifices

Tome 2 du cycle : Filles de lune
ISBN : 978-226622149-8
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Elisabeth Tremblay (Proposer une Biographie)

D’après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius.
Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s’affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il…

Critique

Par Dup, le 07/04/2013

Toujours sur la Terre des Anciens, Naïla fuit.
À ses côtés, Alexis, son Cyldias désigné (en gros, son protecteur attitré) bougonne. Elle éprouve une réelle attirance pour lui, or ce dernier ne lui témoigne que mépris pour son ignorance crasse des pouvoirs magiques qui sommeillent en elle.
Naïla se découvre également un frère, Madoc, à peine plus jeune qu’elle. C’est un Être d’Exception grâce aux pouvoirs hérités de leur mère Andréa.
L’atmosphère du roman se montre toujours aussi travaillée, mais ne se départit pas d’une certaine noirceur. Madox veut la conduire sur la Montagne aux sacrifices où se trouve le Sanctuaire des Filles de lune, afin de réveiller les pouvoirs enfouis en elle. Quant à Naïla, que veut-elle, elle ? Uleric, le Sanctuaire et le destin de ce monde lui semblent bien secondaires à côté de son souci majeur : interrompre cette grossesse non désirée, fruit d’une série de viols à répétition.
Ballottée au bon vouloir de ses protecteurs, Naîla va être entraînée dans une course effrénée, palpitante et surtout pleine de dangers. L’auteur maintient un rythme soutenu, avec des chapitres courts qui alternent entre les nombreux personnages de cette épopée. Comme dans le premier tome, les chapitres concernant Naïla sont à la première personne alors que les autres sont à la troisième personne. Échappée de notre monde, ses réflexions et son analyse de la situation sonnent tellement juste que le lecteur s’avère parfaitement en phase avec elle. Ahuri, déboussolé, le lecteur découvre peu à peu l’Histoire avec un grand H de ces mondes parallèles.
Au fil des pages, on comprend le rôle fondamental qui lui incombe et on ne peut qu’adhérer.
La lectrice que je suis à été prise au piège de cette histoire où se mélangent féeries et maléfices. La plume subtile d’Elisabeth Tremblay nous dépeint un décor vivant et tangible, se glissant dans notre inconscient. Lorsque l’on repose le livre suite au mot fin, l’atterrissage est douloureux. Mais on relativise très vite car celui de Naïla est pire…
L’abandonner ainsi est un déchirement qui ne peut que nous précipiter vers le tome suivant, ce que je vais faire très rapidement.

6.5/10

Discuter de La Montagne aux sacrifices sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :