Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Chasse Fantôme


La Chasse Fantôme

ISBN : 978-236740842-2
Catégorie : Jeunesse
Auteur/Autrice : Lefebvre Hermine

Il y a quatre cents ans, les Veilleurs ont scellé la Chasse fantôme en Allemagne et caché l’esprit du Coryphée, son meneur, parmi les hommes. Mais un soir, le Cor de la Chasse résonne et les Cavaliers sont libérés. Dans l’explosion qui suit, Natalis, jeune magicien prometteur de l’Ordre des Veilleurs, devient paraplégique et son père sombre dans le coma.
Un an plus tard, la horde meurtrière frappe chaque nuit. Jugé responsable de la libération de cette dernière et suspendu de ses fonctions au sein de l’Ordre, Natalis est décidé à réparer sa faute. Avec son frère Félix, il met tout en œuvre pour retrouver le Coryphée dont personne ne connaît l’identité. Mais cela peut être n’importe qui, même l’un d’eux…

Critique

Par Cœur de chêne, le 20/07/2020

Thème récurrent dans les mondes imaginaires, la Chasse Fantôme, ou Chasse Sauvage, n’en reste pas moins difficile à appréhender ou à aborder sans tomber dans les lieux communs.
Pourtant, Hermine Lefebvre relève le défi et le fait avec un certain brio, nous entraînant dans une Allemagne contemporaine, sur les traces de Natalis, jeune magicien tombé en disgrâce et nouvellement paraplégique.
Présent essentiellement dans le Centre et le Nord de l’Europe, le mythe de la Chasse Sauvage désigne un regroupement de chasseurs, souvent morts ou fantomatiques, menant une poursuite sauvage à travers le ou les mondes, dont le meneur est souvent associé au dieu germanique Wotan. Accompagnés de phénomènes naturels comme les tempêtes, les éclairs et le tonnerre, ces chasseurs traversent les cieux à la poursuite de leur gibier. Ce mythe possède plusieurs variations, allant de quelques unes par pays à plusieurs par régions en France.
C’est donc sur ce canevas que l’autrice tisse son histoire, pleine de bruit et de fureur.
Malgré un moment de flou au départ concernant les noms propres et une hésitation entre la France et l’Allemagne pour le déroulement de l’intrigue, la lecture se déroule sans accrocs et, si l’histoire est plutôt sombre et violente, on n’en prend pas moins de plaisir à découvrir l’univers d’Hermine Lefebvre et sa vision de la Chasse Fantôme.
L’histoire tourne autour de Natalis. L’autrice nous livre ses doutes, son amertume, sa culpabilité, ses moments de rage et de désespoir tout au long du récit, sans omettre sa situation de handicap encore nouvelle et les situations problématiques, voire dangereuses, que cela entraîne dans son quotidien. Ces descriptions peuvent paraître lourdes et gênantes, mais on ne peut que saluer l’audace de faire de ce handicap une des forces du récit et du personnage principal.
Et c’est aux côtés de Natalis que l’on fait la rencontre de son frère Félix, de l’Ordre des Veilleurs et de leur intransigeante responsable Inès de Beaulieu, de Ielisseï, qui va jouer un rôle essentiel et bien sûr de la Chasse avec qui il partage une relation très étroite et pour le moins dérangeante.
Les thèmes abordés sont aussi différents que les personnages eux-mêmes. En plus du handicap, de la famille et de l’amitié, nous avons également les notions de vengeance et de sacrifice, ainsi que la maltraitance et la tolérance. Le roman condense énormément de choses sans rien minimiser et c’est là un tour de force pour un roman young adult.
Dans un style efficace et sans fioritures, Hermine Lefebvre nous propulse dès le prologue dans l’action et la magie. La galerie de personnages, sans être foisonnante, est suffisamment conséquente et plutôt bien menée. On se prend de sympathie assez rapidement pour la fratrie, les différents caractères sont crédibles de même que les réactions. Les passages consacrés à la Chasse sont particulièrement sombres et déroutants, amenant parfois un frisson lorsqu’on visualise les scènes décrites avec précision. En revanche, on aimerait avoir plus d’informations sur le Sidh, la magie utilisée par les Veilleurs, leur ordre également. Ces éléments font partie de la toile de fond, mais ne sont au final qu’esquissés pour donner de la cohésion à l’univers.
Pour un premier roman, Hermine Lefebvre place la barre assez haut et tient le pari de nous entraîner dans cet univers, aux frontières de la magie et de notre monde. On vient à bout de ce one-shot un peu abasourdi de notre rencontre avec la Chasse et on souhaiterait en savoir encore plus.

7.5/10

Discuter de La Chasse Fantôme sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :