Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Porte du chaos > L'Imposteur


L'Imposteur

Titre VO: The Deceiver

Tome 1 du cycle : La Porte du chaos
ISBN : 978-235294169-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Louise Cooper

Soixante ans ont passé depuis la trilogie du Maître du temps… Les forces de l’Ordre et du Chaos sont en paix, et Keridil Toln, Haut Initié du Cercle, pensait achever sa longue vie dans la sérénité. Pourtant, au moment de rendre son dernier souffle, il émet une sinistre prédiction : les créatures du Chaos vont tenter à nouveau de rompre l’équilibre et de s’emparer de notre réalité. Peut-on croire aux ultimes paroles d’un vieillard mourant ? Après tout, les dieux n’interfèrent plus dans la vie des hommes et leurs conflits dévastateurs ne sont plus qu’un mauvais souvenir… Seule Karuth, la sœur du Haut Initié qui succède à Toln, saisit la nature du danger, mais sera-t-elle entendue ?
Alors que les présages se succèdent, les plans des forces occultes progressent rapidement, incarnés par une jeune fille formée aux arts maléfiques, dont le père inconnu n’est pas de ce monde…

Critique

Par Belgarion, le 15/04/2009

Louise Cooper revient en force avec une nouvelle trilogie se déroulant dans le même monde que celle du Maître du temps, quelques 80 années plus tard. La première chose qui s’impose au regard en commençant le livre est bien sûre la superbe illustration de couverture de Liu Dong Zi qui représente l’un des personnages les plus intéressants de ce premier tome: Ygorla. Cependant, ma crainte initiale était grande de voir une couverture très vendeuse qui masquerait un manque de fond. Or, il n’en est rien et ce premier tome est d’aussi bonne qualité que la trilogie précédente. On y retrouve le même style d’écriture qui ne se prête pas aux envolées lyriques et reste relativement terre-à-terre tout en étant très sensée dans la description des motivations et des pensées de chacun. De même, on y retrouve aussi la même maîtrise de l’histoire et des personnages.
Concernant ces derniers, Louise Cooper a particulièrement bien réussi à créer des hommes et des femmes entiers à la psychologie bien construite. Que ce soit la jeune Ygorla d’origine obscure qui est tenaillée par sa soif de pouvoir, ou encore Tirand et Karuth avec leur forte personnalité mais aussi un sens du devoir surdéveloppé, on ne peut manquer d’admirer cette richesse de caractères. On prend aussi un grand plaisir à revoir d’anciens héros de la première trilogie avec notamment Yandros, Tarod et Cyllan.
L’histoire quant à elle peine à démarrer durant le premier tiers du récit et laisse la place à quelques longueurs qui en altèrent l’intérêt. Néanmoins, passé ce cap l’intrigue commence pleinement à montrer son potentiel et la tension monte lentement pour atteindre une fin des plus intrigantes pour la suite. Comment les mortels et le Chaos vont-ils se tirer de ce mauvais pas? La réponse j’en suis sûr, intéressera tous ceux qui se seront donnés la peine de commencer ce livre.

6.5/10

Discuter de L'Imposteur sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :