Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Artefacts du pouvoir > L'Épée de feu


L'Épée de feu

Titre VO: Sword of Flame

Tome 3 du cycle : Les Artefacts du pouvoir
ISBN : 978-235294114-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Maggie Furey

Aurian et son compagnon, le Mage Anvar, ont réussi à échapper aux griffes du terrible Archimage. Mais il leur faut encore lever la malédiction qui pèse sur l’enfant d’Aurian et mettre fin au règne maléfique de Miathan.
Seule l’Épée de Feu, le dernier et le plus puissant des quatre Artefacts du Pouvoir, peut les aider, mais nul ne sait où elle se trouve. Pendant ce temps, la Mort attend sa troisième et dernière rencontre avec le couple…
Le monde s’apprête à basculer dans le conflit. Miathan fortifie la cité de Nexis et les féroces Khazalims, dans le sud, s’arment en vue de la guerre. Les Ailés ont renoncé à des siècles d’isolation et les Xandims se préparent pour leur dernière grande chevauchée. Quant aux Léviathans et aux Phées, ils doivent prendre des décisions qui changeront à jamais leur existence. L’avenir ne tient qu’à un fil entre espoir et destruction. Tous attendent l’arrivée de l’Épée de Feu… et d’Aurian.

Critique

Par Gillossen, le 15/07/2008

Voilà un titre de roman qui fleure bon la fantasy épique ! Et c’est précisément ce qui nous est réservé.
On le sait maintenant, les romans de Maggie Furey sont épais, et l’auteur aime les mots. Un peu trop sans doute. Une fois de plus, le côté verbeux de sa prose s’impose rapidement, et l’on se retient plusieurs fois difficilement de faire quelques petits sauts, histoire d’accélérer un peu les choses. Et ce n’est pas le récit lui-même qui nous y pousse, puisque l’on sent vraiment qu’il s’agit là d’un tome de transition qui doit simplement nous conduire au quatrième et dernier volume.
Certaines réactions et motivations de la part de personnages non négligeables se révèlent toujours aussi surprenantes, de même que la fâcheuse tendance à la redondance de l’auteur : ah, ces “méchants” et leurs pensées décortiquées ! De quoi nous replonger dans le parcours balisé de ce sous-genre avec clichés à l’appui. Ah (bis…), on le saura qu’Aurian est l’élue, et que tout passe par elle !
L’héroïne n’en demeure pas moins l’un des points positifs du cycle, et notamment cette fois sa relation avec Avan, qui va de l’avant, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, ainsi que les autres protagonistes féminins du roman, en règle général. Furey parvient également à maintenir une fin suffisamment ouverte non seulement pour enchaîner sur son dernier tome, mais pour tout de même nous donner envie de connaître la fin, et ce, en quelques pages, ce qui rend les longueurs d’autant plus pénibles quand l’on y pense.

6.5/10

Discuter de L'Épée de feu sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :