Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Âge du feu > L'Attaque du dragon


L'Attaque du dragon

Titre VO: Dragon Strike

Tome 4 du cycle : L' Âge du feu
ISBN : 978-281120270-5
Catégorie : Aucune
Auteur : E. E. Knight (Proposer une Biographie)

Trois dragons meurtris par les épreuves qu’ils ont dû affronter pour devenir adultes.
Ils sont parmi les derniers d’une espèce à l’agonie, son ultime espoir. Séparés au plus jeune âge, quand des nains prirent d’assaut leur antre, AuRon, un spécimen rare de dragon gris dépourvu d’écailles, Wistala la verte, et le cuivré, estropié et amer, sont enfin réunis.
Pourtant, les retrouvailles sont loin d’être joyeuses: la guerre des hommes approche, et tous trois ne l’envisagent pas de la même manière. AuRon pense que les dragons ne doivent pas se mêler des affaires des humains, Wistala croit à la paix. Quant au cuivré, il a ses propres projets pour ce nouveau monde.

Critique

Par Zedd, le 04/05/2010

L’Attaque du Dragon, c’est un peu le cross-over des trois premiers tomes. AuRon, Wistala et le cuivré se (re)croisent enfin ; l’occasion pour  E.E. Knight de donner un second souffle à sa série et de mettre fin au surplace qui la caractérisait. En effet, la race des dragons est plus que jamais sur le point de s’éteindre… En tout cas, c’est ce que prétend la quatrième de couverture, car dans les faits, on ne ressent jamais le moindre danger, la moindre menace, le moindre suspense.
Ce quatrième tome, c’est un peu Plus Belle la Vie chez les Dragons. L’auteur multiplie les intrigues secondaires pour tenter de faire oublier au lecteur l’absence de trame principale. En vain. À la fin d’un chapitre, on est bien en peine de résumer le chapitre en question, d’affirmer que l’histoire a progressé ou encore de certifier que ledit chapitre était bien utile à l’intrigue. On est même à peu près convaincu du contraire…
Concernant l’intérêt majeur de la série, c’est-à-dire les dragons, l’auteur continue plus que jamais sur sa lancée et décrit des dragons aux mœurs et coutumes humaines. Sur ce point, certaines scènes confinent au ridicule et pourraient presque prêter à sourire si elles n’étaient pas aussi navrantes.
Au final, après quatre tomes, il nous reste l’image d’un dragon tout en longueurs, sans queue ni tête ni…  âme, essoufflé sans jamais avoir couru et surtout mortellement, mortellement … ennuyeux. De là à conclure que l’Âge du Feu pourrait bien être l’une des pires séries de fantasy publiées en ce moment, on attendra le prochain volume - avec une impatience contenue - avant de le clamer haut et fort. On imagine fort mal en effet comment celui-ci pourrait bien se révéler plus mauvais que le présent épisode. 
À éviter !

2.5/10



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :