Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Joyaux noirs > L'Anneau invisible


L'Anneau invisible

Titre VO: The Invisible Ring

Tome 4 du cycle : Les Joyaux noirs
ISBN : 978-235294507-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Anne Bishop

Jared est un esclave sexuel entravé par l’Anneau d’obéissance.
Après neuf ans de souffrance, il a tué sa maîtresse et s’est échappé. Hélas, il est rattrapé et acheté par une reine, la Dame Grise. Jared craint de partager le destin tragique des autres esclaves qui ont disparu à jamais. Il se prépare à mourir…
Mais, alors que la Dame Grise révèle sa véritable nature, Jared se retrouve face à un cruel dilemme. Il devra choisir entre la liberté et l’honneur.

Critique

Par John Doe, le 29/08/2011

Ce quatrième tome (dans l’ordre d’écriture) de la série des Joyaux Noirs est en réalité une préquelle. Il peut donc se lire de manière parfaitement indépendante de la trilogie principale, puisqu’on ne retrouve que Dorothea Sa Diablo (toujours aussi cruelle et…aussi peu intéressante) et Daemon dans un rôle très secondaire.
A la place, on suit les pas de Jared, un Seigneur de Guerre qui, après neuf ans d’esclavage, n’échappe à la mort lente des mines de sel que pour être racheté par la mystérieuse Dame Grise. Une Reine que tous les esclaves craignent car aucun n’est jamais revenu de son royaume…
Le meilleur du roman est sans doute dans sa première partie, qui nous montre Jared en reconstruction après des années de sévices qui ont fait de lui un homme brisé, confus, qui ne sait plus faire la différence entre bonté et cruauté. Anne Bishop ne néglige pas l’action : sans être follement mouvementé, le livre compte suffisamment de péripéties pour ne pas décevoir de ce point de vue.
La qualité baisse par contre sérieusement dans la deuxième partie, qui débute avec les révélations sur les véritables intentions de la Dame Grise. On a alors la très nette impression de lire une redite des livres précédents. Tout ce qui concerne notamment les rapports homme-femme (ou plus précisément ceux entre une Reine et sa Cour) ou le discours autour de la thématique « protéger et servir » est répété ad nauseam, laissant le lecteur sur une impression de piétinement pénible, le tout desservi par des dialogues insignifiants. Et si un personnage caractériel peut apporter un peu de piment dans un livre, quatre d’entre eux réunis vont lasser le lecteur qui a parfois envie d’en prendre un pour taper sur les autres dans l’espoir de leur faire rentrer un peu de bon sens dans le crâne !
Tout n’est pas à jeter cependant, car l’ambiance cruelle de l’univers des Joyaux Noirs est toujours au rendez-vous, et l’Anneau Invisible nous donne des clés qui nous permettent de comprendre comment la situation décrite dans Fille du Sang a pu se produire.
Néanmoins, ce roman donne surtout l’impression d’un scénario trop étiré pour suffire à soutenir le livre dans son intégralité, d’autant que les personnages ne dégagent pas la même aura de fascination trouble que Lucivar, Surreal ou Daemon.
Si vous ne connaissez pas Anne Bishop, mieux vaut donc commencer par la trilogie originelle.
Sans être une catastrophe totale, l’Anneau Invisible s’avère être une sérieuse déception par rapport aux trois premiers volumes. Dommage, le début laissait espérer mieux.

4.5/10

Discuter de L'Anneau invisible sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :