Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Dernier souffle > L'Âme


L'Âme

Titre VO: Bridge of Souls

Tome 3 du cycle : Le Dernier souffle
ISBN : 2352941547
Catégorie : Aucune
Auteur : Fiona McIntosh

Pris par le temps qui s’enfuit, prisonnier d’un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars – jusqu’au mariage de la femme qu’il adore, la reine Valentyna de Briavel, avec celui qu’il hait entre tous, l’ignoble roi Celimus. Pour se délivrer du sortilège du Dernier Souffle, Wyl doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière Myrren plonge Wyl au cœur d’un tourbillon de combats sans fin auquel il n’est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices – même celui de sa vie.

Critique

Par Gillossen, le 01/04/2008

On ne peut pas dire que Fiona McIntosh nous ait puissamment passionnés avec les deux premiers tomes de sa trilogie…
Mais qu’en est-il de sa conclusion ? Une chose est sûre, l’auteur tenait à terminer son histoire en beauté, et semble avoir fait des efforts en ce sens, tenant compte de ses personnages et surtout de leur évolution passée, pour ne pas en oublier la moitié en route, comme cela se produit parfois.
Evidemment pour certains - toujours ce “brave” Celimus en tête -, on ne peut pas dire que celle-ci soit très palpable.
En ce sens, nous avons droit là à un affrontement Bien/Mal des plus classiques, sans même parler de la dernière ligne droite elle-même, qui va même au-delà de ce que l’on pouvait imaginer dans ce sens, facilités et raccourcis se faisant d’autant plus présents, à mesure que nous approchons de la toute fin.
Dommage ! Jusqu’au bout, l’auteur aura su faire preuve d’une certaine inventivité, mais nombre de ses choix sur le fond - la versatilité de ses personnages, les trous dans son intrigue souvent grossièrement camouflés - et sur la forme - la plume de McIntosh est toujours aussi laborieuse - pénalisent malheureusement cette trilogie, et ce de bout en bout.
Au final, Le Dernier souffle ne devrait pas rester bien longtemps dans les mémoire, trop semblables à d’autres romans de fantasy, dont les auteurs voudraient marcher dans les traces de Robin Hobb, mais sans pouvoir la suivre, singeant les propres défauts de celle-ci.
Il y avait pourtant matière à bien plus consistant avec un tel point de départ, y compris avec ce dernier tome.

6.5/10

Discuter de L'Âme sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :