Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Siècle mécanique > Clementine


Clementine

Tome 2 du cycle : Le Siècle mécanique
ISBN : 978-236270043-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Cherie Priest

Maria « Belle » Boyd est une ancienne espionne confédérée, mais sa notoriété et son succès l’ont obligée à changer de profession. Exilée, veuve et presque ruinée, elle rejoint l’agence de détectives Pinkerton. Sa première mission est commandée par l’armée nordiste et consiste à protéger un dirigeable, le Clementine, chargé de livrer une importante cargaison militaire. Mais il semble que l’aéronef soit poursuivi par un pirate de l’air recherché par les deux camps, le Sud comme le Nord.

Critique

Par Zedd, le 30/08/2011

L’an passé, Boneshaker avait été une vraie bonne surprise.
Il est donc tout à fait normal que la seconde traduction (que l’on espérait de meilleure qualité que la précédente… et c’est le cas !) de Cherie Priest soit très attendue.
Si l’objet est toujours aussi attractif (Éclipse publie décidément de très beaux livres), il peut de prime abord décevoir. En effet, la mise en page aérée et l’extrait du prochain tome en toute fin n’arrivent pas à faire oublier que Clementine est un très court roman, une longue novella vendue à 14 euros.

Du coup, on commence à lire les premiers chapitres, un peu bougon ; ceux-ci misent sur une alternance entre deux personnages : un pirate de l’air et une ancienne espionne désormais détective. La seconde fait la chasse au premier, qui fait lui-même la chasse à un dirigeable… mais pas n’importe quel dirigeable : le sien, celui qu’on lui a dérobé.
De fait, si les motivations des deux héros sont bien distinctes, l’auteur américaine ne joue pas pour autant la carte du « gentil » et du » méchant ». Au contraire, pour notre plus grand plaisir, l’affaire se révèle on ne peut plus compliquée… De certaines situations invraisemblables peuvent naître des collaborations intéressantes.
En relatant cette passionnante course-poursuite à travers une Amérique alternative plongée dans une guerre civile qui n’en finit pas, Priest dévoile son univers qui se cantonnait jusque-là à une seule ville. On retrouve ainsi le monde steampunk rétrofuturiste (pour être exact) qui nous avait tant plu dans le premier, les longues étendues nord-américaines en plus. Toutefois, de par le nombre de pages, ne vous attendez pas non plus à découvrir un roman de la trempe ou de l’ambition du premier. C’est bel et bien un bouquin d’aventures que nous livre l’auteur : rythmé, calibré et juteux à souhait (ça y est, j’ai craqué !)… avec de bonnes répliques et des scènes jouissives. Pour faire court : c’est surprenant, mais pas décevant.
Au final, le charme opère encore, quoique pas comme on l’imaginait. Ce second tome, s’il n’a pas l’ambition du premier, se révèle néanmoins beaucoup plus divertissant. La suite se fait quant à elle déjà attendre ; un tome 3 a paru outre-Atlantique tandis qu’un quatrième pointe le bout de son nez. On a hâte d’y jeter un œil, et croyez bien que l’on ne manquera pas de le faire.

 

7.5/10



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :