Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy > Narnia

Peter, le Grand Roi de Narnia

Par Guybrush, le samedi 27 août 2005 à 14:47:42

Après plusieurs articles concernant l'interprète de Susan (Anna Popplewell) voici une interview de Noah Huntley, l'interprète de Peter adulte !

Interview de Noah Huntley

Quand avez-vous lu pour la première fois les Chroniques ?
Quand j'avais sept ans.
Quels en sont vos souvenirs ?
Avec plusieurs petits frères et sœurs, et dans une vielle maison de campagne avec de nombreuses armoires anciennes, cela semblait plus réel, plus possible. L'intemporalité et les possibilités magiques dans les livres sont plus faciles à apprécier pour des enfants et ainsi les mondes de Narnia peuvent devenir plus réels. Tout comme dans les livres, alors que vous grandissez, il devient plus difficile de retrouver complètement ces mondes dans son esprit. Je dois également dire qu'en tant que lecteur très lent, j'étais souvent perdu en voyant combien les mondes étaient très différents et je ne comprenais ou n'appréciais pas vraiment la continuité qui passe à travers eux.
Qu'avez-vous ressenti en apprenant que vous aviez le rôle ?
Gail Stevens, qui m'a choisi pour 28 Jours Plus Tard m'a choisi pour L'Armoire Magique, et j'étais ravi qu'il me voit comme "Peter le Magnifique" ! De plus, la perspective de travailler avec Andrew Adamson, qui est le hippy Kiwi le plus cool et l'esprit derrière les films Shrek, était très enthousiasmante. Et c'est avant tout la Nouvelle Zélande, où le tournage a eu lieu, que je voulais visiter depuis longtemps.
Saviez-vous monter à cheval avant de tourner le film ?
Je savais monter à cheval depuis tout petit, mais il s'agit habituellement de bêtes folles et instables qui ruaient, se cabraient, galopaient et sautaient aussi souvent qu'ils pouvaient. Les chevaux entraînés en Nouvelle Zélande constituaient une toute nouvelle expérience relativement molle.
Quelles expériences avez-vous vécues sur le plateau et de quoi vous souviendrez-vous le mieux ?
La Nouvelle Zélande possède certains des paysages les plus époustouflants et semble presque entièrement désertique. Les randonnées journalières de quatre heures avant de filmer étaient probablement certaines des expériences les plus incroyables et les plus mémorables mais notre responsable pour le maquillage, Marjorie, nous a également donné des fioles de ginseng et nous avons plutôt mal fini. Je pense que j'étais le seul à repérer une vraie Licorne dans les bois.
Nous avons le plus ri le Jour du Cliché en essayant de trouver le plus d'expressions cliché... p.ex. (en terminant tôt le tournage) « Ca va être serré, même trop pour en parler ; c'est vraiment kiff kiff bourricot - Sans aucun doute un jeu de deux moitiés... etc »
Mais le plus touchant de tout, c'était les pendentifs en jade qu'Andrew nous a apportés à tous à la fin du tournage - des symboles de grande importance dans sa Nouvelle Zélande natale. L'équipe était également exceptionnelle.
Avez-vous étudié votre équivalent plus jeune pour obtenir les nuances du personnage ?
Dans une certaine mesure. Afin d'embrasser tout le film et donc d'y placer votre propre rôle, il est intéressant de voir le travail que William (Moseley) et les autres ont accompli. Cependant, à la fin, nos séquences étaient vraiment brèves afin de rester sur l'histoire principale. Alors que ce film avance, nous montrons vraiment comment le temps opère à Narnia, alors que plusieurs années s'écoulent quand seulement des secondes ou des minutes s'écoulent dans notre propre monde. Nous avons également mis en place les personnages plus vieux pour les prochaines histoires. En tant que grands Rois et Reines de Narnia, nous sommes entrevus comme le produit des vertus de noblesse, de courage et de compassion des quatre enfants. La description la plus spécifique était de rester aussi proche du livre que des acteurs plus jeunes.

Article originel, par Paul Martin


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :