Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Neil Gaiman accusé d’agressions sexuelles

Par Gillossen, le jeudi 4 juillet 2024 à 05:10:43

NGVia un podcast en quatre partie sur Turtoise Media, Neil Gaiman est accusé par deux femmes.
Si le site est proche de Boris Johnson, l'ancien premier ministre britannique dont Gaiman était un farouche opposant, l'auteur ne nie pas connaître ses deux accusatrices. Dans les deux cas, il parle de relations consenties, ce qui n'est, évidemment, pas le point de vue de l'une comme de l'autre. La première, Scarlett, affirme que Gaiman l'a agressée quelques heures après leur rencontre dans sa résidence néo-zélandaise en février 2022, alors qu'elle était engagée comme nounou pour son enfant. Une relation de trois semaines s'en est suivie, au cours de laquelle Gaiman affirme que tous deux "n'ont jamais pratiqué que la pénétration digitale consensuelle" . Scarlett, cependant, affirme que Gaiman "s'est livré à des actes sexuels pénétrants, brutaux et dégradants avec elle" pendant cette période. Dans son compte-rendu, Tortoise cite des messages textuels et des conversations avec des amis de Scarlett qui confirment ses allégations.
L'autre affaire remonte à 2003, après une séance de dédicaces. Gaiman et la dénommée "K" auraient entamé une relation alors que K avait 20 ans et que Gaiman avait une quarantaine d'années. Elle affirme qu'au cours de leur relation, elle s'est soumise à des rapports sexuels douloureux non sollicités. Lors d'un incident, elle affirme que Gaiman l'a pénétrée alors qu'elle lui demandait de ne pas le faire, car elle souffrait d'une infection douloureuse à l'époque. Selon Tortoise, Gaiman nie fermement toute allégation de relations sexuelles non consenties avec les femmes et note que la police néo-zélandaise n'a pas donné suite à son offre d'assistance concernant la plainte déposée par Scarlett en 2022, ce qui, selon lui, reflète son manque de substance. Toutefois, la police néo-zélandaise dit avoir tenté à plusieurs reprises de parler à des personnes clés dans le cadre de cette enquête et ces efforts se poursuivent, ajoutant qu'il y a un certain nombre de facteurs à prendre en considération dans cette affaire, y compris la localisation de toutes les parties.
Il semble également croire que Scarlett souffrait d'une maladie associée à de faux souvenirs à l'époque de leur relation, une affirmation qui, toujours selon le média, n'est pas étayée par son dossier médical et ses antécédents médicaux.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Soutenez l'association

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :