Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Shion

Shion

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Yû Kunitani (Proposer une Biographie)
Shion

Shion, Tome 1

Un périple aventureux et poétique, situé dans un univers fantastique. Dans chaque chapitre, Shion affronte des monstres ou des dieux, voyageant pour accomplir son destin. À la fin du chapitre, il écrit un poème et chante. Son père a passé un pacte avec un démon quand Shion avait 8 ans. Il a échangé son âme contre pouvoir et fortune et a mangé l’oeil de son fils pour attester de son engagement, et s’est ensuite mué en un monstre que Shion doit affronter.

Shion

Shion, Tome 2

Enfin la quête de Shion prend fin. Le voilà qui arrive dans la cité pervertie, où règne celui qui a semé sur son chemin et tout au long de son périple, les monstres et créatures magiques qui ont tenté de le tuer. Le troubadour guerrier aura besoin de toute l’aura magique que les dieux lui ont conféré pour vaincre l’empereur du mal et rétablir le bon droit dans le pays.


Critique

Par Gillossen, le 04/10/2007

Avec Shion, le dessinateur de Leviathan, Yu Kinutani, nous dévoile une oeuvre de jeunesse, son premier manga pour tout dire. Autant vous prévenir d’entrée, cette succession de petites histoires comportent donc les défauts qui vont souvent de pair.
En premier lieu, le dessin. Très chargé, il faut bien avouer qu’il est souvent statique et parfois maladroit. Pour autant, il faut bien avouer que le style de l’auteur est déjà éminemment reconnaissable et affiche d’ores et déjà une patte tout à fait personnelle.
Sur le plan du scénario, signé là aussi de sa main, ces histoires courtes sont plaisantes, et entretiennent une certaine continuité, mais la narration, surchargée par les interventions du narrateur, devient vite pesante, et surtout, là aussi, statique. Bien évidemment, tout cela lui donne un cachet à part, et un petit côté légendes rapportées au coin du feu, mais malgré son ambiance et ses mystères, on ne sait pas toujours sur quel pied danser.
C’est un peu le sentiment global que l’on retiendra au final, en tout cas, s’il l’on juge sur ce premier tome. Car 160 pages pour 11 euros, là aussi, il y a tout de même de quoi s’interroger sur la démarche et la mise en page des éditions Milan. Impression sombre, papier peu agréable, traduction lourde (mais là, le texte original est sans doute en cause…), on regretterait presque son achat.
Toutefois, dans l’absolu, on ne peut pas à proprement parler d’une oeuvre médiocre, mais simplement inaboutie, et qui pourrait bien profiter de son second et dernier volume pour se faire plus passionnante.
On l’espère…

6.5/10

Discuter de Shion sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :