Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Bd Fantasy > Loki


Loki

ISBN : 978-284538460-6
Catégorie : Bd
Auteur : Robert Rodi (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Esad Ribic (Proposer une Biographie)

Chaque histoire, chaque légende peut être racontée de manières différentes. Le moment est venu de connaître le point de vue de Loki, le demi-frère de Thor. Sa soif insatiable de pouvoir, ses sentiments ambigus pour Lady Sif, sa haine envers Thors prennent une toute autre dimension dans se graphic novel écrit par Robert Rodi (Elektra) et magnifiquement mis en peinture par Esad Ribic, qui nous plonge dans l’univers onirique du fabuleux royaume d’Asgard.


Critique

Par Sylvaner, le 04/04/2005

D’abord, débarrassez-vous de tous les a priori que vous pouvez avoir sur les comics de la maison Marvel : histoires découpées en épisodes de 22 pages, continuité ultra-contraignante, personnages vus et revus depuis 40 ans. Ici, c’est du nouveau. Ou du moins, voici une bande dessinée qui utilise les meilleures innovations du genre depuis quelques années.
D’abord, les personnages et le contexte : oui, il s’agit bien du Loki de Marvel, le frère jaloux du dieu de la foudre Thor, dont le rôle essentiel est généralement d’être le super-vilain indissociable du super-héros Thor. On retrouve ainsi une tendance récente des comics à se pencher de plus près sur les personnages « méchants », et à leur donner une épaisseur qui leur a longtemps fait défaut.

Cette fois, l’avenir de la Terre n’est pas en jeu : c’est le royaume des dieux, Asgard, qui voit se dérouler une histoire plus introspective qu’épique. En effet, au début du récit la bataille a déjà eu lieu : Loki triomphe, et obtient ce qu’il a toujours désiré. Commencent alors les interrogations, les retours en arrière, et les réflexions sur l’inéluctabilité de la destinée – grand thème des mythologies scandinaves, comme l’évoquent en vrac Richard Wagner ou … Fabrice Colin dans Winterheim. Jamais dans l’Asgard de pacotille de Marvel on ne s’était approché autant d’une authentique mythologie, aux accents parfois shakespeariens. On se prend à se rappeler que les héros mythologiques, comme les super-héros d’ailleurs, sont en fait des archétypes, emblématiques d’un sentiment humain ou d’un trait de caractère dont ils ne peuvent se défaire.
Ensuite, la forme même de la narration est assez originale : contrairement au schéma habituel des comics, on n’est pas noyé sous les références au vécu des personnages dans les centaines d’épisodes précédents. Ici, le récit se suffit à lui même, pas besoin de « culture comics » pour apprécier l’histoire et les habitants d’Asgard, même si les vieux lecteurs de Thor retrouveront des personnages familiers (Balder, Hela la déesse de la mort ou Karnilla, la reine des Nornes).
Enfin, la mise en image de ce travail est de toute beauté : loin du trait encré et mis en couleur par ordinateur de la plupart des comics actuels, chaque case est ici un petit tableau, dignes des plus beaux albums européens. Esad Ribic nous offre des décors et des visages à la fois riches et expressifs, dans un style graphique cependant assez conventionnel et efficace.
L’éditeur a d’ailleurs bien compris à quel point cet album pouvait séduire en dehors du microcosme des fans marvellien : l’édition est somptueuse, avec sa reliure rigide grand format, et les couvertures originales présentées à la fin de l’album.
En résumé, il s’agit là d’un album unique de toute beauté, profondément ancré dans la fantasy et dans la mythologie scandinave, dont l’origine « comics » est presque accessoire … S’il n’est certes pas indispensable dans votre BDthèque fantasy, il peut certainement y trouver sa place.

 

8.0/10

Discuter de Loki sur le forum.

Auteurs



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :