Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Fairest > Le Grand Réveil


Le Grand Réveil

Tome 1 du cycle : Fairest
ISBN : 978-236577382-9
Catégorie : Bd
Auteur : Bill Willingham

Héroïne incontestée de la guerre menée par la petite communauté des Fables contre l’Adversaire, la Belle au Bois Dormant n’en a pas moins payé le prix fort. Plongée dans un profond sommeil, elle attend depuis le baiser de l’amour véritable. Qui aurait pu prévoir que l’heureux élu serait le célèbre et présomptueux Prince des voleurs, Ali Baba ? Accompagné d’un odieux petit génie, tous trois doivent à présent trouver le moyen d’échapper au bras droit de l’ennemi vaincu : la glaçante Reine des Neiges.


Critique

Par Gillossen, le 17/02/2014

Fairest n’est autre qu’une série dérivée du célèbre comics Fables, censée faire la part belle aux personnages féminins. Si Bill Willingham se montre toujours aussi présent au cours de ces premiers chapitres, l’un des buts de Fairest est aussi de confier l’univers des Fables à d’autres scénaristes, comme Lauren Beukes.
Mais avant d’en arriver là, le lecteur fait d’abord la rencontre d’Ali Baba et d’un petit génie bleu bien loin toutefois de celui d’Aladdin. Bien que particulièrement irritant, le personnage l’est aussi de par son caractère même et autant dire qu’il s’avère très efficace, volant souvent la vedette à ses camarades au détour d’une réplique bien sentie. Il faut dire que dans un premier temps, la Belle au Bois Dormant, censée pourtant occuper un rôle majeur, n’en demeure pas moins en retrait, même si les choses vont rapidement changer. Cela dit, c’est bien la reine des neiges qui s’impose dans ce premier volume comme  la véritable héroïne de cette histoire.
Et l’histoire, parlons-en : on aurait pu en douter, mais le ton de Fairest change radicalement de celui de la série principale. Plus débridée, moins sérieuse, l’intrigue part un peu dans tous les sens alors qu’elle se résume pour l’essentiel à un grand duel. Il faut bien avouer que ce genre de séquences tout de même rares dans Fables prend ici une importance de premier plan, à travers les interventions de la très méchante Hadéon. Mais il est bien sûr encore trop tôt pour émettre un jugement définitif, d’autant que le chapitre 7, scénarisé par Matthew Sturges, part dans une direction totalement différente, y compris d’ailleurs sur le plan de l’ambiance et de la patte graphique.
Pour l’instant, Fairest ne convainc donc pas entièrement. Si le dessin de Jimenez et McMannus reste dans la droite ligne de ce que l’on connaît déjà de cet univers, le scénario ne possède pas (encore) de quoi nous emballer concrètement, au-delà de nos repères familiers. On espère donc que Fairest fera partie de ses spin-off intéressants et capables d’acquérir leur propre identité, même si pour l’instant tout repose beaucoup sur le capital sympathie de la série-mère.
Pas désagréable, mais pas indispensable. Si jamais vous ne connaissez pas encore l’œuvre de Bill Willingham (sacrilège !), autant démarrer en toute logique par le premier tome de Fables, bien plus consistant et véritablement marquant à sa sortie.
Avec Fairest, on demeure dans le divertissement sans réelle valeur ajoutée. 

 

6.5/10

Discuter de Le Grand Réveil sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :