Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Chroniques de Corum > Le Chevalier des Epées


Le Chevalier des Epées

Titre VO: The Knight of the Swords

Tome 1 du cycle : Chroniques de Corum
ISBN : 978-241300917-7
Catégorie : Bd
Dessinateur : Mike (Michael) Mignola (Proposer une Biographie)
Auteur : Baron, Mike
Traducteur : Racunica, Alex

Le Prince Corum Jhaelen Irsei, surnommé le Prince à la robe écarlate, nous entraîne dans un voyage épique et fantastique à travers les quinze plans d’existence de la Terre, au cœur même du temps.
Héros malgré lui, il est l’une des nombreuses incarnations du « Champion Éternel » et doit affronter les terribles Dieux du Chaos afin de sauver le monde, mais aussi la femme qu’il aime… 


Critique

Par Gillossen, le 03/02/2019

Les éditions Delcourt publient aujourd’hui une adaptation version comics des romans de Michael Moorcock mettant en scène l’un de ses Champions Eternels majeurs, à savoir Corum, le dernier des Vadhaghs. 
Le travail d’adaptation de Mike Baron (Nexus, Punisher) n’est pas follement original. Solide, il reste fidèle au texte de l’auteur anglais, sans réel plus-value, mais sans impair non plus. En revanche, ce que l’on remarque au premier coup d’œil, c’est bien évidemment Mike Mignola au dessin. Le créateur d’Hellboy composait là une oeuvre de jeunesse, même si son trait se révèle déjà bien affirmé. Impossible de ne pas reconnaître son coup de crayon. Il illustre à merveille l’univers un peu étrange de Moorcock, en particulier cette facette-ci, pleine de créatures et de visions souvent déroutantes.
L’histoire en elle-même se suit sans déplaisir, même lorsqu’on en connaît déjà les grandes lignes de cette première trilogie mettant en scène Corum. Il faut dire qu’au côté d’un Elric souvent immature ou disons un brin caricatural ou les aventures d’un Hawkmoon avant tout tournées sur le divertissement pur, le mélancolique Corum fait un peu figure d’exception au panthéon des Champions Éternels. 
Le Chevalier des Épées sert avant tout à planter le décor et à nous présenter les protagonistes principaux ; quand tout semble finalement démarrer, nous sommes déjà parvenus à la fin de l’album, même si le récit retombe sur ses pattes. Son découpage n’est pas plus palpitant que ça, ce qui était déjà le cas dans le roman, un point contrebalancé par la plongée dans la tête de Corum. Ici, fatalement, ce traitement demeure assez superficiel. En fait, j’avoue être assez curieux de l’accueil qui serait fait à un tel album, en attendant la sortie du volume 2 prévu dans quelques mois. 
Certes, Moorcock et Mignola sont deux grands noms, mais ce récit n’a pas le lustre de l’adaptation d’Elric chez Glénat par exemple et Corum n’est pas le personnage le plus populaire de l’auteur de Mother London
Les lecteurs seront-ils au rendez-vous ?     

6.5/10

Discuter de Le Chevalier des Epées sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :