Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Le Grand Mort > Larmes d'Abeille


Larmes d'Abeille

Tome 1 du cycle : Le Grand Mort
ISBN : 978-274930268-3
Catégorie : Bd
Auteur : Régis Loisel (Proposer une Biographie)
Auteur : Jean-Blaise Dijan (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Vincent Mallié (Proposer une Biographie)

Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de sciences éco… La nuit recouvre la forêt bretonne et la «deuch» vient de tomber en panne d’essence juste devant chez Erwan, à 20 kilomètres de tout village. Erwan est un métis du genre placide. Solitaire, il vit simplement, entouré d’objets étranges. Il propose à Pauline de partager sa soupe et de l’héberger pour la nuit… Contrainte par les circonstances, elle finit par accepter… Tandis qu’elle mange, il parcourt un vieux grimoire traitant du «petit peuple»… Elle ricane de ces sornettes. Elle ignore, alors, que cette rencontre sera pour elle le point de départ vers un autre univers, un autre espace-temps, où toute sa vie et ses principes vont basculer… Les conséquences de cette aventure seront des plus surprenantes pour elle, pour son entourage, voire pour l’humanité…


Critique

Par Gillossen, le 13/12/2007

Collaboration à… 8 mains, le nom de Régis Loisel se remarque tout de suite, mais ne vous attendez pas à une fantasy dans la veine de l’Oiseau du Temps ou bien encore de Peter Pan. Nous en sommes vraiment très loin, du moins, dans le genre.
L’oeil attiré par une couverture intriguant et colorée, le lecteur se retrouve plongé dans une aventure qui débute dans ce qui semble être la Bretagne telle qu’on la connaît, dans les traces de Pauline, une étudiante venue réviser pour ses partiels à l’écart de tout. Mais tout démarre mal quand la “deuch” qu’on devait vous prêter ne veut pas… démarrer justement. Pauline va donc rencontrer Erwan, un jeune homme un peu bohème (et noir, ça nous change un peu !) évidemment beaucoup moins rationnel que la jeune femme, qui va immédiatement ne plus trop savoir sur quel pied danser avec lui.
Et nous voilà parti sur près de 60 pages ! L’album prend donc ses aises pour ce qui est de la mise en place de l’intrigue et de son cadre, et tout est question d’atmosphère. Car une fois parvenu au bout, toutes nos questions sont encore là, et on peut tout de même considérer qu’il ne s’est pas forcément passé grand chose. Pour autant, il n’y a pas de quoi être déçu : personnages et univers dégagent un petit quelque chose de peu commun, de quoi nous retrouver nous aussi transporté par les larmes d’abeille… Et si l’on passe sur une Pauline, qui, bien que connaissant une certaine évolution, affiche un caractère en mesure d’en exaspérer plus d’un ! Sur le plan du dessin, Vincent Mallié, vu chez Soleil Productions, propose un trait agréable et coloré, sans accroc et capable de traiter aussi bien une “deuch” donc qu’un étrange squelette ou un village de créatures humanoïdes…
On vous l’a dit, le mystère reste entier !

7.5/10

Discuter de Larmes d'Abeille sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :