Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Providence > La Peur qui rôde


La Peur qui rôde

Tome 1 du cycle : Providence
ISBN : 978-280943636-5
Catégorie : Bd
Auteur : Alan Moore
Dessinateur : Burrows Jacen

Providence est une œuvre à couper le souffle sur laquelle Alan Moore a travaillé durant de nombreuses années. Le légendaire auteur de comics s’approprie les concepts d’H. P. Lovecraft et les insère habilement au sein de l’Histoire américaine. En 1919, des êtres mythiques vont ainsi se mélanger aux habitants de la côte Est des États-Unis ! 


Critique

Par Gilthanas, le 14/03/2016

Grand maitre du comics et créateur de chefs-d’oeuvre, Alan Moore s’était déjà aventuré dans l’univers de Lovecraft dans The Courtyard en 2003, ou Neonomicon en 2013. Il revient aujourd’hui avec ce qu’il considère comme son travail le plus important de ces dernières années. Inspiré de l’œuvre et de la vie d’H.P Lovecraft, Providence place le récit au cœur de l’Amérique, au sortir de la Première Guerre Mondiale. Loin des fastes des grandes villes, Alan Moore nous plonge au coeur d’une Amérique profonde, arriérée et superstitieuse.
Dans ce premier tome, des textes de Lovecraft comme Le cauchemar d’Innsmouth, Horreur à Red Hook, L’air froid ou L’abomination de Dunwich sont au cœur de l’intrigue. Robert Black, journaliste new-yorkais qui se veut l’alter-ego du gentleman de Providence, voulant écrire un livre (dont le nom s’avère être « Sous le monde »), parcourt la campagne américaine pour trouver l’inspiration. Mais les mystères que ses recherches vont révéler vont le détourner de son objectif premier, pour l’emmener dans les profondeurs du Mythe…
Les thèmes chers à Lovecraft sont bien entendu abordés (racisme, homophobie, antisémitisme), notamment à travers le héros, et mis en scène de fort belle manière par le dessinateur Jacen Burrows, qui arrive à retranscrire l’atmosphère angoissante et oppressante des récits du créateur du Mythe de Cthulhu.
Bien que l’action soit relativement légère, le tout reste cohérent avec la démarche de l’auteur : il s’agit de plonger peu à peu le lecteur au coeur de l’univers de Lovecraft, en distillant l’horreur à petites doses jusqu’à l’horrible (et souvent fatale) révélation finale. Bien que Robert Black soit confronté à certaines entités du mythe, il ne les voit pas (au contraire du lecteur), obnubilé qu’il est par la recherche de matériaux pour son livre. Gageons qu’il ouvrira les yeux par la suite…
Providence est une véritable réussite, aussi bien graphique que littéraire. Les amateurs de Lovecraft seront transportés dans une histoire où les références au Mythe sont nombreuses et où transpire la maîtrise qu’a Alan Moore du sujet. Les néophytes y trouveront un récit à l’ambiance pesante, qui bascule peu à peu dans le surnaturel et l’horreur. Une excellente porte d’entrée pour découvrir l’univers foisonnant du génial H.P Lovecraft.

8.0/10

Discuter de La Peur qui rôde sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :