Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Marie des Loups > La Garde Rouge


La Garde Rouge

Tome 1 du cycle : Marie des Loups
ISBN : 978-284565788-5
Catégorie : Bd
Auteur : Frédéric L'Homme (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Régis Penet (Proposer une Biographie)

Aux confins de l’empire se trame le plus incroyable des complots : le général Neredahaus, véritable légende de la révolution, semble décidé à trahir l’empereur au profit des Saint-mathieu, l’ancienne famille régnante ! Nicolas, jeune inspecteur de police, est chargé de mener l’enquête dans les murs de Marie des Loups… La vieille abbaye abrite depuis quatre siècles les hommes de la garde rouge, chiens de garde de l’empire qui n’obéissent qu’à un seul chef : le général Neredahaus. Mais les choses seraient tellement plus simples pour Nicolas si Marie ne vivait pas aux côtés du général. Marie, rebelle et provocante, Marie sur laquelle pourrait ben reposer le destin de l’empire …


Critique

Par Sylvaner, le 09/05/2005

Voilà une BD que je ne m’attendais pas à proposer en critique ” fantasy ” sur ce site. Au premier abord, les ingrédients sont réunis pour une saga historique classique comme la BD franco-belge en produit fréquemment : dessins et pagination de type ” ligne claire “, cadre historique de type napoléonien, enquête politique et policière …
Et pourtant, une impression d’étrangeté apparaît dès l’abord. Le rôle prépondérant joué par des loups dans les premières pages, l’aspect ” familier mais impossible à resituer ” du cadre historique et l’anachronisme brutal des tenues de la jeune héroïne en sont les premiers indices, et puis rapidement on comprend qu’on est dans un autre monde : visuellement et politiquement, ça ressemble à la Russie, c’est un empire vieux de plusieurs siècles, une influence asiatique est présente dans les armes de la garde rouge…
Le dessin est plutôt beau, épuré, avec un soin particulier apporté aux couleurs choisies pour souligner l’ambiance de certaines scènes. Il semble déjà évident que le rouge sera la dominante !
Au plan du récit, on oscille entre rationalisme et un soupçon de surnaturel, tant et si bien qu’on ne sait pas vraiment à quoi s’en tenir. Ce premier tome est tout en ouvertures, tout en démarrage. Si les personnages sont attachants, l’intrigue reste malgré tout assez embrumée et on s’intéresse bien plus au devenir de la jeune Marie et du loyal Nicolas qu’au destin de l’empire … pour l’instant !

7.0/10

Discuter de La Garde Rouge sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :