Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Bd Fantasy > L'Essayeur des Anneaux


L'Essayeur des Anneaux

ISBN : 978-284789329-8
Catégorie : Bd
Auteur : Collectif (Proposer une Biographie)

Des anneaux comme s’il en pleuvait : des petits, des grands, des gros, des beaux… et surtout des faux. Car en tout temps et en toutes contrées, les affabulateurs et les faussaires n’ont jamais manqué… Entre bonnes poires et faux mages. Voici les histoires non officielles qu’aucun livre ni aucun film n’a jamais osé révéler !


Critique

Par Candide, le 04/01/2004

Pour essayer de faire court, dépenser votre argent à autre chose! Cette BD n’en vaut pas la peine.
Même les amateurs de parodies en tout genre seront déçu, et cela s’explique assez facilement: il n’y a rien dans ce “recueil”.
Les puristes du livre, qui n’avaient pas l’intention d’acheter cette BD, n’ont pas à s’inquiéter, ils ne ratent rien.
Tout d’abord, les graphismes… Pour certaines histoires, il faut leur reconnaître un côté agréable, plaisant, sympathique à regarder, mais pas du tout humoristique. Par contre, pour la majorité des récits ; les dessins mauvais ou brouillons, le coloriage, parfois fluo, parfois trop imprécis, et la caricature poussée à l’extrême ne font pas du tout rire, pas dans le bons sens en tout cas.
Pour parler des histoires en elles mêmes : elles sont consternantes, généralement. Autant certains pouvaient trouver amusante, ou simplement divertissante, la parodie “livre” du seigneur des anneaux ; autant là, il n’y a vraiment rien de drôle. Néanmoins, une distinction (peu flatteuse) est à faire entre les histoires trop, beaucoup trop, exagérées, à l’humour forcé et absolument pas crédible; et les autres, histoires qui ne font même pas sourire. Cette fois là, pas que le scénario soit poussif ou autre, non, bien loin de là, et, c’est peut être pire: ce n ‘est pas drôle, et sans aucune prétention comique (ou alors, elle est vraiment, vraiment, très timide), ce qui assez gênant pour une parodie.
Pire encore, les pseudos concepts, les sketches très « bas de gamme » et l’humour vraiment décevant de certains auteurs, contrastent avec la « réussite » de certains des participants dans d’autres de leurs projets actuels.
Vous l’aurez compris, inutile de vous attarder sur cet ouvrage, qui aura au moins le mérite de mettre d’accord puristes et amateurs sur un point: la parodie n’est drôle que quand elle est intelligente.
Car ici, pas d’humour, vraiment, mais juste un patchwork d’idées fades et sans imaginations.
Pur produit commercial, surfant sûrement avec succès sur la vague SDA.

3.5/10

Discuter de L'Essayeur des Anneaux sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :