Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Bd Fantasy > Circé la magicienne


Circé la magicienne

ISBN : 978-220508288-3
Catégorie : Bd
Auteur/Autrice : Richard Marazano (Proposer une Biographie)
Dessin : Delmas, Gabriel

Dans le chant X de L’Odyssée d’Homère et dans toutes les formes ultérieures de ce mythe, la magicienne Circé est présentée comme une femme fatale qui utilise le plaisir pour corrompre les sens des hommes. 


Critique

Par Gillossen, le 25/08/2021

Circé est un personnage de mythe qui a connu un énorme regain de popularité ces dernières années avec le roman de Madeline Miller qui la prenait déjà pour héroïne. Impossible de l’ignorer à présent, encore plus après une sortie poche en fanfare. 
Dans le cadre de cet album de bande dessinée, signé Richard Marazano et Gabriel Delmas, il est également question de lui rendre sa voix et de la (re)mettre au premier plan. Pour le reste, format BD oblige - ou intention des auteurs bien sûr, ce récit reste avant tout centré sur l’épisode bien connu de la transformation en porcs des compagnons d’Ulysse, après leur arrivée mouvementée sur l’île de la magicienne.
C’est d’ailleurs en général la seule chose que l’on retient de Circé, la magicienne justement, la femme, s’effaçant derrière cette simple péripétie présentée sous le prisme si vain de la triste jalousie. 
Au fil de dialogues ciselés aux allures de déclamations dignes des scènes du théâtre antique, et au fil de planches à la puissance évocatrice aussi intense que ses noirs - et  dont le graphisme m’a rappelé le Gregor Rosinski des débuts de Thorgal, entre autres - le récit de Marazano nous ramène à la chute de Troie et à la naissance des appétits guerriers et destructeurs qui hantent les hommes. Quelques cases se révèlent tout bonnement glaçantes. Circé n’est pas dupe du sort qui l’attend et avec elle tant de figures féminines, “fortes” ou pas. C’est sa voix qu’on veut lui confisquer, son histoire. Mais il n’est pas écrit qu’elle se laissera faire pour autant et c’est ce qu’elle s’emploie à démontrer dans son face à face avec Ulysse.
Evidemment, c’est un album différent que les auteurs nous offrent ici. Il s’agit plus de méditer et réfléchir sur un constat ou plutôt des constats malheureusement toujours si vifs de nos jours, que de suivre des rebondissements haletants. Le propos n’est pas là, et une fois encore le support BD démontre qu’il peut se mettre au service de bien des approches. En soi, cette version de la légende, soignée et parée des perles d’érudition que l’on pouvait en espérer, ne va pas changer radicalement la donne, à l’image de sa narration maîtrisée mais sans surprise. C’est quoi qu’il en soit un bel album, dans bien des sens, qui mérite largement que vous preniez le temps de le feuilleter. 
Voire un peu plus. 

Discuter de Circé la magicienne sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :