Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Circé


Circé

Titre VO: Circe

ISBN : 978-291954757-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Miller, Madeline
Traducteur : Auché, Christine

Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don  : la sorcellerie, la maîtrise des poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s’exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse…
Mais cette existence de femme indépendante, en rupture avec sa famille, inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu’elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu’elle a appris à aimer.

Critique

Par Gillossen, le 02/05/2019

Tout juste couronné meilleur roman de fantasy des Goodreads Choice Awards 2018 avec plus de 70 000 votes en sa faveur (ce qui ne garantit pas forcément sa qualité, certes), le roman de Madeline Miller ne se fera pas attendre de ce côté-ci de l’Atlantique… puisque sa traduction est en fait déjà disponible depuis mai dernier, soit à peine un mois après la sortie en langue anglaise. 
Dans tous les cas, distinction ou pas, il était largement temps de se pencher sur cet ouvrage. Ne serait-ce que par rapport à son premier roman, Le Chant d’Achille, globalement très bien accueilli par la critique littéraire. Littéraire au sens large, et c’est à noter, puisque Circé, comme beaucoup de romans finalement pouvant se rattacher à notre genre littéraire préféré, n’est pas sorti chez un éditeur spécialisé en fantasy. Ce qui ne devrait évidemment pas nous refroidir, bien au contraire, même si la dimension fantasy semble totalement occultée dans la couverture entourant sa parution chez nous. 
Circé met en scène le personnage bien connu de l’Odyssée d’Homère (un petit truc pas très connu mais qui devrait tout de même vous dire quelque chose), mais en la plaçant au centre de l’intrigue. Accessible mais soignée, c’est la langue qui frappe en premier le lecteur, tandis que se déploie sous nos yeux une histoire épique - en même temps, quoi de plus logique avec Homère ? - qui ne néglige pas pour autant le suspense et un beau sens de la mise en scène.
Il faut dire que cette réécriture fonctionne sur tous les plans, avec toute une cohorte de personnages que l’on découvre et redécouvre, au gré de leurs failles et de leurs actes parfois terribles. Et, bien sûr, Madeline Miller livre un portrait de la figure de Circé tout simplement magnifique, à travers sa condition de femme (de caractère, désolé pour la formulation cliché) mais surtout d’être humain, quelque chose finalement d’aussi beau que futile. On se retrouve aussi bien témoin de ses choix les plus avisés que de ses fautes, ses doutes, ses erreurs et ses sentiments à vif.
Bref, un roman à mettre entre toutes les mains et qui devrait se révéler à même de réconcilier n’importe qui avec des questions d’ordre mythologique ou même philosophiques ! Et non, cela n’a rien d’ennuyeux ou de daté, sachez-le. Rarement aura-t-on croisé incarnation plus vivante que Circé.

Mise à jour du 2 mai 2019 :
L’ouvrage vient de paraître en poche chez Pocket.

8.5/10

Discuter de Circé sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :