Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Bd Fantasy > Beowulf


Beowulf

ISBN : 978-220308771-2
Catégorie : Bd
Auteur : Rubin, Dave
Auteur : Santiago, Garcia

La légende de Beowulf est l’un des plus anciens poèmes épiques de la culture occidentale (antérieure à l’an mil, cette épopée considérée comme un classique du monde anglo-saxon serait d’origine germanique ou scandinave). Cette interprétation du mythe en bande dessinée revisite avec brio le destin fabuleux du guerrier Beowulf, arrivé avec quatorze compagnons sur les côtes du Danemark pour y débarrasser le roi Hrothgar et son peuple du fléau d’un monstre mangeur d’hommes, Grendel. L’exploit est d’autant plus extraordinaire qu’on ne peut combattre Grendel avec épées et armures… Beowulf décidera donc d’affronter la bête entièrement nu !
Par la suite, Beowulf vaincra l’ogresse, mère de Grendel, avant de devenir roi. Puis, dans le chapitre final de la saga, devenu un vieil homme, devra défaire un dragon dans un dernier combat épique, auquel il ne survivra pas.


Critique

Par Asavar, le 02/06/2014

Qui aujourd’hui ne connait pas Beowulf, ce classique de la littérature anglo-saxonne retraçant une épopée germanique en vers ? Combien de fois a-t-il été adapté, réinterprété ou réécrit ! On se souvient tous de l’horrible film de 1999 avec Christophe Lambert et du long métrage en images de synthèse de 2007, pourtant scénarisé par Neil Gaiman mais au bout du compte pas vraiment marquant. Impossible à dire tant les variantes sont nombreuses.
Alors quand Santiago Garcia et David Rubin s’attaquent à ce mythe, à quoi faut-il s’attendre, concrètement ? Malheureusement, à pas grand-chose de très original.
Il ne s’agit pas de dire que cet ouvrage est mauvais, au contraire : on passe plutôt un bon moment. On retrouve ainsi le souffle épique de la saga, avec ses combats à mort, pleins de fureur et de sang, le conflit entre l’Homme et la Bête. Mais si vous cherchez ici de l’originalité par rapport aux précédentes itérations du mythe, vous ne la trouverez pas. Les auteurs se contentent de raconter le poème, adapté dans sa narration et ses dialogues selon les “standards” de la bande dessinée d’aujourd’hui. Mais difficile par conséquent d’apprécier le travail effectué à sa juste valeur, puisque celui-ci ne se distingue pas particulièrement de ce que l’on connaît déjà. L’ouvrage en impose d’ailleurs dès sa prise en main.
Cela dit, il faut mentionner également la qualité des dessins, mais aussi leur spécificité. Il faut le dire, David Rubin possède un trait assez particulier que l’on avait déjà pu voir dans « Le Héros », autre bande dessinée en deux tomes parue chez le même éditeur. Les traits de ses personnages et la colorisation de l’ensemble risquent en effet de ne pas plaire à certains et beaucoup risquent d’avoir du mal à entrer dans l’histoire. Pour le coup, c’est toutefois bien à ce niveau que cet album peut se différencier du tout-venant et trouver enfin une identité propre, au-delà d’une certaine noirceur.
Mais il serait dommage de s’arrêter aux dessins si ceux-ci vous laissent de marbre, car l’histoire de Beowulf, même si elle est finalement bien connue aujourd’hui, se révèle toujours plaisante à lire.

6.0/10

Discuter de Beowulf sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :