Vous êtes ici : Page d'accueil > Tolkien

Cor Blok en dédicace à Paris !

Par Gillossen, le vendredi 30 septembre 2011 à 15:45:25

La couvertureLes détails sont maintenant disponibles.
A l’occasion de la publication du nouveau Tolkien inédit : Une tapisserie pour Tolkien – Illustrations pour Le Seigneur des Anneaux, M. Cor Blok, l’illustrateur de ce volume, dédicacera des exemplaires de 18 à 20 heures à la librairie du Virgin des Champs–Elysées (52, av. des Champs-Elysées – 75008 Paris), le 20 octobre prochain.
Alors, si vous êtes sensibles au trait de l'artiste... vous voilà prévenus !

Réagir

Cor Blok est né aux Pays-Bas en 1934. Lorsqu’il obtient un diplôme à l’Académie des Beaux-arts en 1956, il a déjà commencé depuis plusieurs années à élaborer l’histoire de l’art et de l’architecture d’un pays imaginaire, la Barbarusie : ce travail a donné naissance à une exposition sur l’art barbaruse à La Haye, en 1960. Employé au Gemeentemuseum de La Haye, il prépare en particulier le catalogue des œuvres de Piet Mondrian possédées par ce musée – puis ce catalogue est étendu à tous les dessins et toutes les peintures de Mondrian abrités par des collections publiques aux Pays-Bas. Entre 1958 et 1962, il peint près de cent quarante illustrations inspirées du Seigneur des Anneaux. Une sélection d’une vingtaine de peintures a été montrée à La Haye puis à Groningen. Cor Blok a occupé divers postes universitaires avant d’être nommé professeur en histoire de l’art moderne à l’université de Leyde, jusqu’à sa retraite, en 1999. Parmi ses publications, il faut signaler Beeldspraak (« Le langage des images », 1967), Geschichte der abstrakten Kunst 1900-1960 (« Histoire de l’art abstrait, 1900-1960 », Cologne, DuMont Schauberg, 1975) et de nombreux articles consacrés à l’art visuel du XIXe et du XXe siècle. Il est sur le point d’achever The Iron Parachute (« Le Parachute de fer »), un roman graphique de 350 pages, en noir et blanc, auquel il travaille depuis plusieurs années.

Découvrant Le Seigneur des Anneaux peu après sa publication, il y a cinquante ans, Cor Blok est tombé sous le charme de l’imaginaire de Tolkien et du souffle épique de son roman. L’ampleur de l’invention et la puissance visuelle du Seigneur des Anneaux ont inspiré le jeune artiste hollandais, qui a peint plus d’une centaine d’illustrations. À la suite de l’exposition d’une partie de ces œuvres à La Haye, en 1961, Rayner Unwin, l’éditeur de J. R. R. Tolkien, a envoyé à celui-ci cinq tableaux de Cor Blok. L’intérêt de Tolkien a été si vif qu’il a souhaité rencontrer l’artiste, correspondre avec lui et lui a même acheté des peintures. Ce cycle de tableaux n’est pas sans rappeler la tapisserie de Bayeux : comme elle, ils racontent une épopée complexe sous une forme apparemment simple ; mais cette simplicité cache une forme puissante et fascinante, qui se révèle au fil des œuvres.
Les reproductions en couleur sont ici présentées – la plupart pour la toute première fois – en suivant l’ordre du récit, afin de permettre au lecteur de les découvrir comme le souhaitait l’artiste ; en regard sont proposés des extraits du Seigneur des Anneaux. Dans une introduction détaillée, Cor Blok explique la naissance de ces tableaux, qu’il replace dans le contexte plus général de son œuvre. Originales, surprenantes, convaincantes et tout simplement inoubliables : on comprend ce que J. R. R. Tolkien a pu admirer dans les œuvres de Cor Blok. Rarement un artiste a su saisir l’essence du travail d’un écrivain de manière aussi personnelle ; le style audacieux et expressif qu’il a créé tient une place à part dans le domaine de l’illustration.

Cor Blok est le seul artiste encore en vie à jamais avoir rencontré J.R.R. Tolkien, et le seul artiste que Tolkien admirait suffisamment pour lui acheter des tableaux. Son travail est bien connu aux Pays-Bas (son pays natal) et en Belgique parce que trois de ses peintures figuraient sur la couverture de la première édition en format poche de la traduction néerlandaise du Seigneur des anneaux, et le sont restées de 1965 à 1979 .
Une tapisserie de Tolkien : des images pour accompagner Le Seigneur des anneaux plaira à tous les fans de Tolkien voulant découvrir la Terre du Milieu de Tolkien avec une belle collection d’art des années 60. En comparaison aux artistes plus connus que sont Alan Lee et John Howe, ce livre montrera une autre facette des illustrations de la Terre du Milieu. Créées pour accompagner Le Seigneur des anneaux, ces peintures sont minimalistes en comparaison des milliers d’illustrations extrêmement détaillées et des nombreuses adaptations cinématographiques qui ont été faites de la Terre du Milieu. Elles laissent ainsi toute latitude à l’imagination du spectateur de se déployer.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :