Vous êtes ici : Page d'accueil > Jeux vidéo

SDAO Livre 10 : des détails, toujours plus de détails

Par Foradan, le mercredi 22 août 2007 à 15:00:58

Attendu pour jeudi 23 août, et en complément des dernières brèves, la mise à jour proposée par Codemasters et Turbine est bien plus imposante que ce que d'aucuns ne l'escomptaient. Plutôt que de faire ici un récapitulatif exhaustif de cette page, nous allons vous résumer les grandes lignes (de toutes façons, soit vous êtes joueurs et vous regarderez surtout ce qui vous concerne, soit vous ne l'êtes pas encore, et tout cela risque de vous paraître bien obscur).

  • Ajouts de quêtes
  • Développement du Monster play (de manière considérable)
  • Modifications de la plupart des classes (et plus principalement capitaine et chasseur)
  • Modifications importantes de l'artisanat tous niveaux
  • Modifications d'interface pour personnaliser encore plus
  • Corrections de bugs reportés par les joueurs (c'est un jeu évolutif qui suit la demande et les remarques)
  • Modifications des animations
  • Améliorations des cartes
  • Refonte de certaines suite de quêtes (il faudra maintenant finir intégralement le livre 8 pour commencer le livre 9)
  • Modifications des zones Très haut niveaux; d'ailleurs, je ne résiste pas au plaisir de citer la fin de la page officielle Ce message s’adresse à tous ceux qui ont revendiqué leur victoire sur M. Thorog : Thorog et Turbine ont eu une longue discussion et il semble que Thorog vive très mal le fait que vous le considériez tous facile à vaincre. Il affirme avoir gardé son véritable pouvoir pour ceux qui s’en montreraient vraiment dignes. Au lieu de se diriger vers sa tourelle et de se soigner comme prévu, il a préféré rester à pointer ses adversaires d’un doigt moqueur. Mais il a changé d’avis maintenant. Les bravaches vont comprendre leur douleur ! Que ceux qui clament si fièrement leur victoire sachent qu’au plus profond du cœur de M. Thorog, une flamme s’est allumée. Plus de M. Gentil Dragon ! Craignez la fureur du dragon, la fureur qui aurait dû éclater dès l’origine.

Autrement dit, ceux qui pensaient avoir tout vu peuvent se retrousser les manches; quand aux autres...la route se poursuit sans fin, et nul ne sait où elle nous mène.

Source


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :