Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Héroine / Le Héros de la semaine > Dyan Ardais


Dyan Ardais

Par Amaryan, le 02/09/2013

Dyan Ardais

Dyan Ardais ne ressemble en rien au Seigneur Comyn classique. Ses origines chieri, ce peuple non-humain de Ténébreuse, se devinent sans peine dans son regard presque incolore et surtout ses longues mains aux six doigts.
Homme charismatique, séduisant mais prêt à tout pour parvenir à ses fins, Dyan inquiète autant qu'il fascine. Sa personnalité trouble et son acharnement, la haine inexplicable qu'il voue à Lewis Alton, en font un redoutable antagoniste dans L'Héritage d'Hastur.
Pourtant, malgré son caractère violent et abusif, Dyan apparaît aussi comme un homme dévoué aux Comyn, conscient de ses devoirs et surtout, plein de failles, de fragilités à peine dévoilées, mais qui suffisent à le rendre désagréablement touchant.
À travers ce personnage, Marion Zimmer Bradley se penche une fois de plus sur le thème de l'homosexualité, mais sous un angle plus sombre que d'ordinaire, et nous laisse entrevoir une société ténébrane qui, par sa rigidité, peut conduire aux pires dérives. Elle a consacré pas moins de quatre nouvelles à la jeunesse et au développement de Dyan, présent par ailleurs dans plusieurs romans de sa vaste saga.

La romance de Ténébreuse

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :